Combattants blessés soignés à l’hôpital de Gisenyi

Report
from International Committee of the Red Cross
Published on 08 Nov 2013 View Original

08-11-2013 Communiqué de presse 13/190

Genève/Kigali/Kinshasa (CICR) – À la suite des derniers affrontements qui se sont produits en République démocratique du Congo (RDC) dans la province du Nord-Kivu entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et le groupe armé M23, 76 combattants blessés ayant franchi la frontière ont été admis à l’hôpital de Gisenyi au Rwanda.

Une équipe chirurgicale du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) dépêchée en urgence soutient depuis le 8 novembre les équipes médicales rwandaises de l’établissement hospitalier. « Nos équipes médicales procèdent maintenant au tri des blessés », explique Georges Paclisanu, chef de la délégation du CICR au Rwanda.

Des blessés de guerre ont été transférés les 5 et 6 novembre de Kinigi vers l'hôpital de Gisenyi avec la collaboration de volontaires de la Croix-Rouge rwandaise. Dix-neuf blessés de guerre avaient été déjà été admis à l’hôpital la semaine dernière. « Nous prenons aussi en charge les besoins alimentaires de ces blessés », précise M. Paclisanu. Des médicaments et des équipements médicaux ont été distribués à l'hôpital de Gisenyi.

En RDC et en Ouganda, les personnes touchées par ces récents combats continuent de recevoir de l’aide du CICR. À Goma, en RDC, une équipe chirurgicale traite les blessés de guerre à l’hôpital de Ndosho. En Ouganda, plus de 100 enfants ayant fui les hostilités et séparés de leurs familles ont été enregistrés. Avec le soutien des volontaires de la Croix-Rouge de l’Ouganda présents sur les sites de réfugiés, le CICR offre la possibilité aux familles de reprendre contact avec leurs proches.

Informations complémentaires :

Emmanuel Kagimbura, CICR Kigali, tél. : +250 78 830 05 09 Jean-Pascal Moret, CICR Goma, tél. : +243 81 700 77 86 Adebayo Olowo-Ake, CICR Kampala, + 256 77 222 19 94 Jean-Yves Clémenzo, CICR Genève, tél. : + 41 79 217 32 17