Afrique de l’Ouest et du Centre: Aperçu humanitaire hebdomadaire (27 juin – 03 juillet 2017)

Infographic
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 03 Jul 2017

RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

15 ATTAQUES EN UN MOIS CONTRE DES HUMANITAIRES

Entre la fin mai et le 1er juillet, 15 cas d'attaques contre des bases humanitaires et des convois ont été signalées à KagaBandoro, dans la préfecture de Nana Gribizi, au centre. Le dernier incident s'est produit le 1er juillet lorsque la maison d'hôtes du HCR et la base de l’ONG INTERSOS ont été pillées par des hommes armés. Après une réunion entre les agences humanitaires et les autorités locales le 28 juin, les dirigeants communautaires et les autorités locales se sont engagés à soutenir les acteurs humanitaires afin de sensibiliser le public à leur participation à la protection des biens humanitaires dans la région.

COTE D’IVOIRE

RÉPONSE EN COURS APRÈS LES INONDATIONS

Le 26 juin, le ministre de la Solidarité a lancé un programme d'assistance pour les familles et les personnes touchées par les inondations. Un paquet de compensation s'élevant à 447 millions de FCFA a été annoncé pour aider les familles, les blessés et les personnes qui ont perdu leurs maisons.
Les zones touchées sont Abidjan, Divo et San Pedro. Des évaluations sont en cours avec la Croix-Rouge nationale et l'Office national de la protection civile. Depuis le début de la saison des pluies à la fin du mois de mai, 20 personnes ont perdu leur vie, dont 15 à Abidjan, à la suite de glissements de terrain qui ont détruit plusieurs maisons.

NIGER

PROBABLE DÉCÈS DE 51 MIGRANTS DANS LE DESERT DU SAHARA

Le 29 juin, l'OIM a signalé qu'au moins 51 migrants ont disparu et sont probablement décédés dans le désert du Sahara après avoir été abandonnés par leurs passeurs.
Depuis avril, 600 migrants ont été secourus par les opérations de sauvetage de l'OIM, dont 24 migrants d'Afrique de l'Ouest qui ont été interceptés et sauvés par une patrouille de l'armée du Niger le 25 juin.

RD CONGO

FIN DE L’ÉPIDÉMIE DE MALADIE À VIRUS EBOLA

Le 1er juillet, le ministre de la Santé de la RDC a annoncé la fin de l'épidémie de maladie à virus Ebola, avec une situation stable dans la zone de santé de Likati, dans la province du Bas-Uele, au nord-est. Depuis le début de la flambée le 11 mai, il y a eu cinq cas confirmés, trois cas probables et quatre décès. Le ministère de la Santé, avec l'appui de l'OMS et des partenaires, a élaboré un plan post-Ebola de 90 jours qui comprend des activités de surveillance accrues, la maintenance des capacités de laboratoire sur le terrain et l'amélioration des mesures d'infection, de prévention et de contrôle.

NIGERIA

RETOUR FORCÉ DE PRÉS DE 900 RÉFUGIÉS NIGÉRIANS

Le 27 juin, près de 900 réfugiés nigérians, pour la plupart des enfants, ont été rapatriés dans six camions fournis par l'armée nigériane et la police camerounaise du site frontalier de Kolofata, dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, à la ville de Banki au Nigeria.
Ce retour s'est produit malgré les efforts continus de la communauté humanitaire pour protéger les Nigérians non enregistrés demandant l'asile à Kolofata et fournir une aide vitale aux personnes déplacées et à la communauté d'accueil dans la région.
Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a exprimé son inquiétude alors que toutes les conditions ne sont pas réunies pour accueillir les retournés.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.