Niger Perspectives sur la sécurité alimentaire, Janvier à Juin 2013

Report
from Famine Early Warning System Network
Published on 31 Jan 2013 View Original

MESSAGES CLÉS

  • Les bonnes conditions alimentaires constatées depuis octobre/novembre sur le pays se sont globalement maintenues en janvier 2013. Grâce aux récoltes de riz irrigué et des produits des cultures irriguées en décembre/janvier, la sécurité alimentaire s’est même améliorée par rapport aux mois passés surtout dans les départements affectés par les inondations comme Kollo, Say, Téra, Gaya, Boboye, Tillabéri.

  • Cette annee, environ 2 à 3 millions de personnes, y compris les réfugiés, contre 4 à 5 millions de personnes en moyenne, auront besoins d’assistance alimentaire sous forme de programmes sociaux ou de renforcement de la résilience qui vont démarrer en février 2013 Cependant, le montant d’assistance destinée au Departement de Tillaberi est 30% plus elevées que dans une année normale suite effets de 2 années consécutives des deficits de production.

  • Suite à la reprise du conflit au Mali, l’insecurité risque d’empêcher le déroulement typique de la transhumance des animaux dans les zones de l’ouest du pays vers le Nord Mali , en décembre-juin normalement. Le suivi est nécessaire pour signaler des dysfonctionnements dans les systèmes pastoraux à l’entrée de la periode de soudure pastorale entre avril et juin.

  • Suite à une offre locale faible par rapport à une demande stable à forte, les prix des céréales, surtout le mil, se situent encore au dessus de leurs niveaux moyens typiques pour cette période de janvier (10%-20%), à cause des délais de la période de commercialisation, qui est dominée par les ventes de cultures de rente jusqu’en décembre. Ces prix ne se traduisent pas par des déficits d’accès car les marchés n’ont pas encore commencé à recevoir la pression de la demande locale.
    CALENDRIER SAISONNIER