Niger : faits et chiffres, octobre 2012 – mars 2013

Report
from International Committee of the Red Cross
Published on 17 Jun 2013 View Original

Activités du CICR dans un contexte marqué par l'arrivée massive de réfugiés maliens dans la région de Tahoua et le retour dans la région d'Agadez de migrants d'origine subsaharienne déportés de la Libye.

Soutien aux migrants d'origine subsaharienne déportés de Libye, en collaboration avec la Croix-Rouge nigérienne (CRN)

Le CICR a :
- pris en charge (hébergement et nourriture) plus de 3 700 migrants dans le centre d'assistance aux migrants de la Croix-Rouge nigérienne ;
- permis à 460 migrants malades d'avoir accès à des soins de santé ;
- ouvert une antenne de rétablissement des liens familiaux à Dirkou pour permettre aux migrants de contacter leurs familles ;
- assuré le rétablissement des liens familiaux pour plus de 1 500 migrants ;
- organisé le transport de 795 migrants nigériens de Dirkou vers leurs régions d'origine.

Soutien aux réfugiés maliens dans la région de Tahoua, en collaboration avec la CRN

Le CICR a visité les sites d'accueil de réfugiés et assuré un service de rétablissement des liens familiaux (demandes de recherche, messages Croix-Rouge, appels téléphoniques) ;

Protection et amélioration les conditions de vie des détenus

Le CICR a :
- visité la maison d'arrêt d'Arlit pour évaluer les conditions de détention ;
- construit une cuisine à la maison d'arrêt de Bilma et financé les travaux d'installations électriques dans celle d’Agadez.

Région de Tahoua : distribution de vivres et autres biens essentiels, en collaboration avec la CRN

Le CICR a :
- distribué des kits de biens de première nécessité (couvertures, bâches, moustiquaires, kits de cuisine et d’hygiène, etc.) à 650 familles de réfugiés maliens et de Nigériens de retour chez eux ;
- distribué des vivres et des biens de première nécessité à 120 familles de réfugiés maliens.

Accès à l'eau, en collaboration avec la CRN

Le CICR a :
- installé trois pompes manuelles au profit de plus 1 000 personnes dans la commune d'Aderbissanet ; construit 51 puits (pour le cheptel et le maraîchage) au profit de 1 700 agro-pasteurs dans les communes de Tchirozérine et de Timia;
- construit et réhabilité des puits dans les communes d'Iférouane et de Gougaram pour répondre aux besoins de plus de 1 100 éleveurs.

Soins de santé, en collaboration avec la CRN

Le CICR a :
- soutenu le district sanitaire de Tchirozérine dans l'organisation de campagnes de vaccinations dans dix centres de santé au profit de 6 400 enfants en bas âge et de 7 200 femmes ;
- réhabilité le bloc de soins et la maternité du centre de santé de Tchintaborak dans la commune d’Aderbissanet, en faveur de plus de 10 000 personnes.

Soutien à l'élevage, en collaboration avec la CRN

Le CICR a :
- soutenu, en collaboration avec la direction régionale de l'élevage d'Agadez, la vaccination et le déparasitage de 1 300 000 têtes de bétail ;
- distribué des semences à 330 agro-pasteurs afin de renforcer leurs capacités de production fourragère.

Soutien aux jardins maraîchers, en collaboration avec la CRN

Le CICR a :
- distribué des outils agricoles à plus de 700 cultivateurs ;
- formé plus de 130 cultivateurs en techniques agricoles et en techniques de conservation, de transformation et de commercialisation des produits maraîchers.

Activité "argent contre nourriture", en collaboration avec la CRN

Le CICR a financé la réalisation de 65 km de bandes pare-feu dans des villages de la commune de Tchirozérine. Ces travaux, exécutés en collaboration avec le service départemental de l’environnement, permettent d'accroître le revenu de 400 familles et protègent 24 000 hectares de pâturage contre les feux de brousse.

Partenariat avec la Croix-Rouge nigérienne (CRN)

Le CICR a :
- financé la réhabilitation du siège de la CRN de Bilma, ce qui permet à plus de 400 volontaires d’exercer leurs activités dans de meilleures conditions ;
- soutenu la formation en premiers secours de 30 volontaires de la CRN en provenance des départements d’Aderbissanet, d'In’gall et d'Iférouane.

Promotion des principes de base du droit international humanitaire

Le CICR a :
- organisé des séances de sensibilisation à l’intention de 74 élèves de l’école des sous-officiers d’Agadez, de 65 sous-officiers de la compagnie militaire de Dirkou et de 50 membres de la Garde républicaine de Bilma ;
- organisé, en collaboration avec la CRN, deux séances de sensibilisation à l’intention des instituteurs des 6 écoles primaires de la commune d'Agadez.