Niger: Bulletin humanitaire mensuel numéro 05 | mai 2014

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 31 May 2014

FAITS SAILLANTS

• L’afflux des réfugiés se poursuit à Diffa.

• Des migrants continuent de se rendre en Algérie et en Lybie.

• La faiblesse du niveau de financement réduit la réponse humanitaire.

• Suivre les indicateurs de performance des clusters sera bientôt possible en ligne

Mouvements de populations

Des centaines de personnes en provenance du Nigeria arrivent à Diffa chaque semaine

La région de Diffa, au sud-est du Niger, continue d’accueillir des populations fuyant les violences exercées par la secte Boko Haram sur les villages du nord-est du Nigéria.
Les organisations humanitaires dont le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) et son partenaire International Rescue Committee (IRC), signalent des afflux de plusieurs centaines de personnes par semaine.

Ainsi en l’espace des seules trois premières semaines du mois de mai, le HCR et IRC ont rapporté l’arrivée de 4 400 personnes. Si la tendance se poursuit, préviennent les organisations humanitaires, le nombre de personnes cherchant refuge au Niger pourrait atteindre 100 000 d’ici la fin de l’année 2014.

Les premiers mouvements de population avaient été signalés en avril/mai de l’année dernière avec l’arrivée d’environ 6 000 personnes dans la région. Une année plus tard, on estime à environ 50 000 le nombre de personnes, réfugiés nigérians et retournés, ayant franchi les frontières pour se mettre à l’abri au Niger, principalement dans la région de Diffa déjà peuplée de près de 600 000 personnes, selon l’Institut National de la Statistique (INS) Novembre 2013.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.