Niger: Aperçu sur la situation humanitaire et sécuritaire dans les régions de Tahoua et Tillabéry (mai 2017)

Infographic
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 17 May 2017

En raison de l’insécurité dans les localités frontalières du Mali et du Burkina Faso, les autorités nigériennes ont déclaré l’état d’urgence dans sept départements des régions de Tahoua et de Tillabéry depuis le 3 mars pour une période initiale de 15 jours. Cette mesure a été prorogée de trois mois le 17 mars. Selon les informations, non exhaustives recueillies sur le terrain, 34 attaques perpétrées par des groupes armés ont été enregistrées depuis février 2016.

Les mesures sécuritaires en vigueur dans les deux régions comportent, entre autres, la fermeture de 16 marchés et des restrictions sur la circulation des véhicules et des motos. Ainsi la circulation des voitures et motos est interdite dans deux départements de Tahoua de 20 heures à 6 heures 30 et dans plusieurs localités situées dans six départements de Tillabéry de manière permanente. Les humanitaires ont mis en place un système d’alerte afin d’intervenir rapidement en cas de dégradation soudaine de la situation humanitaire dans les zones sous état d’urgence.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.