Les autorités relocalisent les populations menacées par les inondations

Le Niger pourrait encore avoir affaire à de graves inondations, quelques mois à peine après celles du mois d’août dernier. Et s’il n’y a guère de doute que Tillabéry, Dosso et Niamey se retrouveront les pieds dans l’eau dans les semaines qui viennent, les autorités ont pris la mesure des choses et semblent, cette fois-ci, mieux préparées à toute éventualité.

Lire la suite: www.unocha.org

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.