Les acteurs humanitaires et le Gouvernement du Niger sollicitent 354 millions de dollars pour répondre aux besoins de près de 3 millions de personnes en 2013

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 18 Feb 2013

(Niamey, 18 février 2013) - Les organisations humanitaires et le gouvernement du Niger ont lancé aujourd’hui un appel de fonds de plus 354 millions de dollars US pour apporter en 2013 une aide d’urgence à près de 3 millions de personnes à travers le pays.

Le Niger se remet d’une crise alimentaire qui a affecté plus de 5,4 millions de personnes en 2012. Le pays a aussi fait face à des inondations ayant touché plus d’un demi-million de personnes, et détruit des champs et des habitations. Le Niger a, en outre, accueilli plus de 50.000 réfugiés ayant fuit la guerre au Nord Mali.

« Le financement que nous demandons vise à assurer l’aide humanitaire et à renforcer la résilience de millions d’hommes, de femmes et d’enfants vulnérables à travers le pays.» a déclaré Fodé Ndiaye, le Coordonnateur humanitaire et Coordonnateur résident du système des Nations Unies au Niger. « Il vise également à soutenir le relèvement précoce et à renforcer la passerelle entre le monde de l’humanitaire et celui du développement.»

Les récoltes ont été bonnes à l’issue de la campagne de la saison agricole dernière mais l’excédent céréalier ne pourrait à lui seul aider à régler les problèmes d’insécurité alimentaire chronique qui affecte certaines populations du pays, a rappelé le Premier Ministre du Niger, Brigi Rafini.

« En assistant une famille victime de l’insécurité alimentaire ou d’inondation, ou en traitant un enfant souffrant de malnutrition ou de paludisme, les problèmes de ces familles ou personnes ne prennent pas fin avec cet épisode », a expliqué Brigi Rafini. « Aussi longtemps que leurs conditions de vie, leurs moyens de subsistances n’auront pas évolués, leurs problèmes ne seront pas durablement résolus» a t-il précisé.

Près de 3 millions de personnes ont encore besoin d’assistance humanitaire, et prés de 770.000 cas de malnutritions sont attendus en 2013.

Bien qu'inférieurs aux 490 millions sollicités l’année dernière et dont 64% ont été reçus, ces fonds sont nécessaires pour continuer à répondre aux besoins des groupes les plus vulnérables, les réfugiés et les autres victimes des catastrophes naturelles.

La réponse humanitaire en 2013 concernera toutes les régions du pays avec une attention particulière pour les régions de Tillabéry et de Tahoua, en raison de la persistance de poches d’insécurité alimentaire, de la forte prévalence de la malnutrition et de la présence de nombreux réfugiés en provenance du Mali dans ces deux régions.

L’Appel Global 2013 pour le Niger est le fruit de la collaboration de plus d’une centaine d’organisations non gouvernementales, des agences des Nations Unies et du gouvernement du Niger. Le document comprend un plan d’action humanitaire commun qui présente les grandes lignes de l’action humanitaire en 2013. Il inclut 82 projets destinés à répondre aux besoins de plus de 3 millions de personnes pour un coût de 354 414 493 dollars US.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.