Criquet pèlerin - Mise à jour 24 janvier 2013

Report
from Food and Agriculture Organization
Published on 24 Jan 2013 View Original

Opérations de lutte contre des essaims et des bandes larvaires sur la côte de la mer Rouge

La situation relative au Criquet pèlerin demeure préoccupante dans les zones de reproduction hivernale le long des deux côtés de la mer Rouge. Des opérations de lutte terrestre et aérienne se poursuivent en janvier contre des bandes larvaires et quelques essaims dans le nord-est du Soudan (15 600 ha) et sur la côte de la mer Rouge, en Arabie saoudite (3 500 ha). Des opérations de lutte terrestre sont en cours contre des infestations de même type dans le sud-est de l’Égypte (3 100 ha). Une autre génération de reproduction aura lieu dans ces trois pays, entraînant une augmentation supplémentaire des effectifs acridiens. Récemment, quelques essaims ont été observés en ponte sur les plaines côtières, près de la frontière entre le Soudan et l’Érythrée. Tous les efforts sont requis pour suivre attentivement la situation et entreprendre les opérations de lutte indispensables.

La situation relative au Criquet pèlerin est actuellement calme dans la Région occidentale. Au Niger, des populations résiduelles d’ailés solitaires immatures épars sont présentes dans le Tamesna et l’Aïr, tandis qu’une reproduction à petite échelle est en cours dans quelques sites des montagnes de l’Aïr. En Algérie, des opérations de lutte limitées ont été entreprises contre de petites infestations d’ailés près des zones irriguées du Sahara central (Adrar). Au Maroc, des opérations de lutte (1 400 ha) ont été récemment réalisées contre des groupes d’ailés immatures dans la partie méridionale du Sahara occidental. Des opérations limitées sont également en cours dans les zones côtières adjacentes du nord-ouest de la Mauritanie et des ailés immatures épars sont présents dans des parties du nord et du nord-ouest. Les faibles températures retarderont la maturation des criquets et limiteront ses déplacements dans la Région.