Criquet pèlerin - Mise à jour 11 octobre 2013

Report
from Food and Agriculture Organization
Published on 11 Oct 2013 View Original

Essaims au Yémen; résurgence en Mauritanie

Plusieurs essaims immatures ont été signalés dans les zones de reproduction estivale de l’intérieur du Yémen, dans le Wadi Hadhramaut. Davantage d’essaims vont probablement arriver de la zone du plateau jusqu’au nord, entre Minwakh, Hazar et Thamud, où des habitants ont signalé des infestations. On s’attend à ce que les essaims finissent par atteindre le golfe d’Aden et les plaines côtières de la mer Rouge, au Yémen. Les opérations de prospection et de lutte continuent à être entravées par l’insécurité et l’apiculture.

En Mauritanie, une résurgence se développe dans la zone d’Aguilal Faye, à l’est de Nouakchott, où les densités acridiennes augmentent et ont atteint jusqu’à 40 000 ailés/ha (4/m²). Les conditions de reproduction restent favorables et les adultes solitaires et transiens ont commencé à former quelques petits groupes et à pondre. D’autres infestations sont présentes dans le centre et le nord-ouest, entre Tidjikja, Atar et Tasiast. Jusqu’à présent, les équipes terrestres ont traité 145 ha. On s’attend à ce que davantage de groupes se forment au cours des prochaines semaines.

Au Niger, les conditions écologiques restent favorables à la reproduction dans des parties des plaines du Tamesna et des montagnes de l’Aïr, où persistent des ailés et des larves solitaires en faibles effectifs. Avec le dessèchement de la végétation, il se peut que les ailés forment quelques petits groupes en octobre.