Un milliard de dollars encore nécessaires pour les urgences dans le Sahel

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 04 Jul 2013

(Dakar, 4 juillet 2013): Le Coordonnateur Régional Humanitaire des Nations Unies pour le Sahel a lancé hier la version révisée de l’appel de fonds 2013 pour le Sahel. Les acteurs humanitaires du Sahel ont revu leur requête qui passe de 1,6 milliard de dollars à 1,7 milliard de dollars pour répondre aux besoins persistants, pour le restant de l’année 2013, au Burkina Faso, en Gambie, au Mali, en Mauritanie, au Sénégal, au Tchad et dans les parties nord du Cameroun.

"Compte tenu de l'environnement difficile dans lequel elles survivent, les populations du Sahel sont sûrement parmi les plus naturellement résilientes au monde. Pourtant, l'évolution des conditions météorologiques, les prix élevés des denrées alimentaires, les conflits à proximité et d'autres facteurs détériorent profondément les stratégies de survie des familles dans cette partie du monde », a déclaré Robert Piper.

Il est estimé que plus de 11,3 millions de personnes à travers le Sahel sont en insécurité alimentaire. L'analyse des tendances en 2013 suggère que la situation nutritionnelle reste précaire dans la région. 4,9 millions d'enfants de moins de cinq ans, de femmes enceintes et de mères allaitantes sont à risque de malnutrition aiguë. Les populations du Sahel ne se sont toujours pas remises de la crise alimentaire et nutritionnelle de l’année dernière. La fréquence encore plus élevée des chocs a affaibli la capacité des familles à faire face, de plus, avec les prix élevés des denrées alimentaires, l'accès à la nourriture demeure difficile pour les ménages les plus vulnérables. Cette situation préoccupante est aujourd'hui aggravée par la crise du Mali qui a entraîné des déplacements à l'intérieur du Mali et dans les pays voisins.

L'appel de fonds 2013 pour le Sahel vise à fournir une assistance vitale, à s'attaquer aux causes profondes de l'insécurité alimentaire et de la malnutrition, à renforcer la résilience des populations et à répondre aux besoins résultant de la crise au Mali. "L'appel de cette année permet à la fois de répondre aux besoins urgents actuels et de gagner du temps pour de sérieux problèmes à résoudre», a indiqué le Coordonnateur Humanitaire Régional.

A ce jour, la communauté humanitaire a fourni un soutien agricole et d'élevage à plus de 1 million de personnes sur les 7,9 millions ciblées et chaque mois, 1,9 million de personnes ont bénéficié d’une aide alimentaire. Plus de 368 700 enfants de moins de 5 ans ont été traités de la malnutrition aiguë sévère. Une assistance a également été fournie à plus de 175 400 réfugiés maliens au Burkina Faso, en Mauritanie et au Niger ainsi qu’à 298.000 réfugiés soudanais au Tchad.

La situation alimentaire et nutritionnelle pourrait rester critique au cours de la période de soudure. Il est donc vital de répondre aux besoins humanitaires immédiats. À ce jour, la crise du Sahel a reçu 607 millions de dollars, soit 35 pour cent des 1,7 milliard de dollars requis.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.