Trois Touareg tués par l'armée dans le Nord

Report
from Agence France-Presse
Published on 23 Feb 2014

02/23/2014 18:46 GMT

BAMAKO, 23 février 2014 (AFP) - Trois civils touareg ont été tués mercredi par des soldats de l'armée malienne près de Gao, la grande ville du nord du Mali, selon un parent des victimes et une source militaire africaine.

"Trois de nos parents civils ont été tués mercredi dernier par l'armée malienne à Djébock (35 km au nord de Gao). Ils étaient dans leur véhicule avec une arme, pour se défendre contre les islamistes", a déclaré dimanche à l'AFP Fouad Ag Iane, parent des touareg tués.

"Arrêtés par l'armée malienne, les trois civils touareg ont été ligotés, tués par balle, et enterrés" dans la même fosse, qui "a été retrouvée", selon lui.

Une source militaire africaine dans le nord du Mali a confirmé la mort de "trois civils touareg de la tribu des imrad", "dans des conditions non encore éclaircies".

Interrogée par l'AFP, l'armée malienne s'est contentée de répondre que "des enquêtes étaient en cours".

La minorité touareg vit dans le vaste Nord malien qui reste instable, plus d'un an après l'intervention militaire internationale. Des éléments jihadistes ont plusieurs fois frappé ces derniers mois dans ces zones, notamment à Kidal, chef-lieu de région et fief des Touareg.

sd/de/jpc

Agence France-Presse:

©AFP: The information provided in this product is for personal use only. None of it may be reproduced in any form whatsoever without the express permission of Agence France-Presse.