Mali : Urgence complexe Rapport de Situation No. 29 ( au 27 mars 2013 )

Faits saillants

  • L’insécurité dans le nord du pays liée aux combats, à la présence des mines et des engins non explosés ainsi qu’aux attaques suicides sporadiques, les acteurs humanitaires continuent les opérations dans les zones accessibles.
  • Le manque de ressources entrave les activités pour la prévention du choléra qui risque de resurgir vers juin/juillet. Depuis 2003, le choléra touche en moyenne 1 100 personnes chaque année.
  • Les personnes déplacées internes (PDI) au Mali sont estimées à 282 548 selon le dernier rapport de la Commission Mouvement de Population (CMP) publié le 20 mars. Ce chiffre n’inclut pas les 10 100 personnes déplacées identifiées au nord de la région de Kidal depuis le début de l’année par des ONG. * Le processus d’appel consolidé (CAP) pour le Mali est maintenant financé à hauteur de 21,5 pour cent. 88 millions de dollars ont été sécurisés sur une requête globale d’environ 410 millions de dollars.
UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.