Mali Urgence complexe - Rapport de situation No. 26 (au 20 février 2013)

Faits saillants

  • L’accès continue de s'améliorer dans les régions de centre du Mali et, jusqu'à un certain point, dans celles du nord. La route Douentza-Gao a été rouverte. Toutefois, l'accès au nord reste limité en raison des menaces dues aux mines, aux récentes violences aux opérations militaires en cours.

  • La protection reste une priorité urgente, notamment en termes de risques posés par les restes explosifs de guerre et les mines, de respect des droits de l'homme, de violence basée sur le genre et de protection des enfants.

  • Peu de nouveaux déplacements ont été rapportés. Les retours observés de personnes déplacées de longue date demeurent extrêmement limités – 2 309 personnes au 10 février

  • Les quelque 6.600 déplacés bloqués à la frontière algérienne à Tin Zaoutin reçoivent maintenant des diverses formes d'aide, mais n’ont pas reçu d’aide alimentaire à ce jour.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.