Mali : faits et chiffres -- juillet 2013

Report
from International Committee of the Red Cross
Published on 04 Oct 2013 View Original

Assistance alimentaire, distributions d’articles ménagers de première nécessité, soutien à la production agricole et à l'élevage, et travaux communautaires rémunérés

Région de Gao

  • distribué plus de 1 400 tonnes de vivres (riz, haricots, huile et sel iodé) à 80 000 personnes dans la commune urbaine de Gao et dans les communes de Bourem, Bourra, Ouatagouna, Ansongo et Gounzourey ;
  • distribué 10 000 tonnes de semences de sorgho à 500 ménages d'agriculteurs à Soni Aliber ;
  • fourni des motopompes et des accessoires pour l'irrigation à quatre coopératives réunissant 200 ménages (deux dans le cercle de Gao et deux dans le cercle d'Ansongo) ;
  • rémunéré 600 jeunes sur les sites agricoles de Ouatagouna, Tacharane, Soni Ali Ber et Boulgoundje, dans le cadre d'un projet « argent contre travail » consistant en des tâches d'intérêt communautaire de curage des canaux d'irrigation et d'entretien des digues.

Région de Mopti

  • distribué près de 5 tonnes de vivres (riz, haricots, huile et sel iodé), ainsi que des assortiments d'articles ménagers de première nécessité à 330 personnes menacées d’insécurité alimentaire à Konna ;
  • distribué 7 tonnes de semences de riz à plus de 1 000 agriculteurs à Kobokiré, ainsi que 660 kg de semences de sorgho à 200 personnes à Koubwell Koundia ;
  • rémunéré 350 personnes dans la commune de Koubwell Koundia (cercle de Douentza) et dans deux villages du cercle de Youwarou, dans le cadre d’un projet « argent contre travail » consistant en des tâches d'intérêt communautaire.

Région de Tombouctou

  • distribué près de 9 tonnes de vivres (riz, haricots, huile et sel iodé), ainsi que des assortiments d'articles ménagers de première nécessité à 600 personnes de retour à Gossi ;
  • distribué 15 tonnes d'aliments pour bétail à 900 éleveurs à Bourem Inaly ;
  • rémunéré 480 personnes à Hariboro et Kabara dans le cadre d’un projet « argent contre travail » consistant en des tâches d'intérêt communautaire de réhabilitation des digues et des systèmes d'irrigation.

Toutes les régions au nord

  • lancé une campagne de vaccination et de traitement du bétail qui touchera, à terme, un million d’animaux ;
  • commencé une opération dite de déstockage de 6 500 têtes de bétail – qui consiste à racheter des animaux faibles à des prix avantageux, permettant ainsi aux éleveurs de continuer à entretenir le reste du troupeau et à disposer de l'argent de la vente pour subvenir à leurs besoins essentiels. Le bétail racheté a été abattu et la viande jugée propre à la consommation distribuée gratuitement à près de 40 000 personnes vulnérables dans les régions de Mopti, Kidal, Gao et Tombouctou.

Santé

Hôpital de Gao

  • continué à soutenir le fonctionnement de l'hôpital régional de Gao grâce à la mise à disposition de médicaments et de matériel médical ;
  • remis des médicaments à la pharmacie externe de l'hôpital régional de Gao pour renforcer la capacité de prise en charge des patients ambulatoires ;
  • pris en charge plus de 240 personnes hospitalisées, dont deux blessés par arme évacués de Kidal, et pratiqué 27 interventions chirurgicales ;
  • réalisé 95 accouchements dont 11 césariennes, et plus de 2 200 consultations externes.

Soutien au centre de santé de référence de Kidal

  • pris en charge, via le chirurgien du CICR, 27 blessés, dont deux graves, qui ont ensuite été évacués vers l'hôpital de Gao.

Accès aux soins de santé primaires

  • fourni un véhicule et du carburant pour une semaine au centre de santé de référence de Bourem (région de Gao), pour la campagne de vaccination contre la poliomyélite et de distribution de vitamine A et d'albendazole ;
  • fourni 600 litres de gasoil pour le générateur du centre de santé de référence de Bourem ; distribué des kits d'accouchement aux sept centres de santé communautaires soutenus par le CICR dans le nord du Mali.

Eau, électricité, assainissement et habitat

  • permis à plus de 120 000 habitants de Gao, Tombouctou et Kidal d'avoir accès à l'eau potable et à l'électricité grâce à la fourniture de 216 000 litres de carburant à la Société Énergie du Mali (EDM) et à la Société malienne de gestion de l'eau potable (SOMAGEP), dont 120 000 litres à Gao, 60 000 à Tombouctou et 36 000 à Kidal ;
  • continué à fournir 100 litres de carburant par jour pour le générateur de l'hôpital régional de Gao installé par le CICR, afin de renforcer l'autonomie de l'hôpital en électricité et permettre aux patients d'avoir accès aux soins en permanence ;
  • assuré l'entretien régulier du générateur de l'hôpital de Gao ;
  • évacué les déchets liquides et solides, vidangé l'incinérateur de déchets biomédicaux, et poursuivi les travaux de forage pour l'installation d'une pompe et la réhabilitation de la cuve de l'hôpital de Gao ;
  • réhabilité trois points d'eau équipés de pompes à main à Konna (région de Mopti).

Rétablissement des liens familiaux

  • procédé à des recherches familiales pour 27 cas de mineurs qui auraient été associés aux forces et groupes armés ; les familles de 21 d’entre eux ont été retrouvées et des vérifications concernant la possibilité de les réunir sont en cours ;
  • réuni un enfant non accompagné avec sa famille dans la région de Tombouctou ;
  • facilité l'échange de 45 messages Croix-Rouge (contenant des nouvelles de caractère strictement familial) et rendu possible 133 appels téléphoniques pour le rétablissement des liens entre des membres de familles dispersées en raison du conflit ;
  • ouvert des nouvelles demandes de recherche en faveur de neuf personnes disparues en lien avec le conflit dans le nord du Mali, et retrouvé deux personnes recherchées par leurs familles.

Protection des personnes arrêtées et détenues en lien avec le conflit

  • poursuivi le suivi individuel des personnes arrêtées et détenues en lien avec le conflit ;
  • poursuivi les visites dans les lieux de détention pour évaluer le traitement réservé aux personnes privées de liberté et leurs conditions de détention ;
  • poursuivi son dialogue confidentiel sur des questions ayant trait à la détention avec les autorités concernées ;
  • participé à la remise des personnes arrêtées par les forces de l’opération Serval aux autorités maliennes, en vue de leur enregistrement et de leur suivi dans leurs lieux de détention.

Respect du droit international humanitaire

  • sensibilisé plus d’une centaine de militaires des forces armées maliennes aux règles de base du droit international humanitaire dans la région de Gao ;
  • informé le public malien, au travers des médias nationaux, sur les activités du CICR et la situation humanitaire au Mali.

Coopération avec la Croix-Rouge malienne

  • travaillé en étroite collaboration avec les branches régionales de Mopti, Gao, Kidal, Tombouctou et Bamako, notamment lors de toutes les opérations d'assistance et de distribution de messages Croix-Rouge ;
  • formé des volontaires et des cadres de la Société nationale au rétablissement des liens familiaux ;
  • soutenu le plan d’urgence mis sur pied par la Croix-Rouge malienne sur tout le territoire national à l'occasion du premier tour des élections présidentielles le 28 juillet ; des centaines de volontaires ont été mobilisés à cette occasion ;
  • aidé la Société nationale à se préparer à répondre aux situations d’urgence en prépositionnant du matériel et en constituant des fonds d'intervention d'urgence dans les sections du nord du pays.