Mali Bulletin humanitaire, mai 2014

FAITS SAILLANTS

• Déplacement de 14 000 nouvelles personnes dans la région de Kidal.

• Les acteurs humanitaires poursuivent leurs activités au nord y compris à Kidal malgré un accès plus difficile.

• Le HCR a obtenu l’engagement des autorités maliennes et nigériennes pour faciliter le processus de rapatriement volontaire des réfugiés maliens au Niger.

Les violences à Kidal entraînent le déplacement de plus de 14 000 personnes

Les affrontements entre les forces de sécurité maliennes et les groupes armés le 17 mai 2014 ont considérablement perturbé la situation sécuritaire dans la région de Kidal et occasionné de nouveaux mouvements des populations.

Une évaluation multisectorielle menée entre le 27 et le 30 mai 2014 par les acteurs humanitaires présents (IRC, IEDA Relief, Solidarités International, Médecins du Monde Belgique, GARDL et SOLISA) a confirmé le déplacement de 2 041 ménages, soit un total de 14 287 personnes dans l’ensemble des cinq zones évaluées dans les cercles de Kidal et Tessalit. Les populations déplacées se sont regroupées dans les vallées adjacentes, notamment les oueds, où des camps de regroupement se sont formés autour des points d’eau. Par ailleurs, au moins 1 000 personnes ont également fui Kidal vers Gao.

La plupart des acteurs humanitaires avaient été contraints d’interrompre leurs activités lorsque les affrontements ont éclaté. Néanmoins, quelques acteurs restés sur place ont fourni des soins de santé aux populations civiles et aux blessés dans le centre de santé de référence de Kidal durant toute la période des combats. Plus de 60 prises en charge médicales ont été assurées entre le 16 et 30 mai. Avec le retour au calme constaté après la signature d’un accord de « cessez-le-feu » le 23 mai, les acteurs humanitaires ont commencé à se redéployer dans la région, même si leur présence reste limitée.

Une réponse multisectorielle aux besoins urgents des populations déplacées et hôtes est en cours, y compris dans les secteurs de l’eau, l’hygiène et l’assainissement, la santé, l’alimentation, la protection, abris, biens non-alimentaires (NFI) et l’éducation.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.