Le Conseil de sécurité appelle à finaliser rapidement la stratégie intégrée de l’ONU pour répondre à la crise dans la région du Sahel

Report
from UN Security Council
Published on 10 Dec 2012 View Original

CS/10849

Conseil de sécurité
6882e séance – matin

Le Conseil de sécurité, sous la présidence du Maroc, entendait, par le débat de ce matin, contribuer aux efforts visant l’adoption d’une démarche plus globale et mieux coordonnée concernant la situation dans la région du Sahel. Il a ainsi souligné, dans une déclaration présidentielle, la nécessité de faire rapidement face à la crise dans le nord du Mali selon une approche globale et stratégique, afin de garantir l’intégrité territoriale et de rétablir la stabilité du pays, et d’éviter que les États du Sahel ne soient davantage déstabilisés.

Six mois après l’adoption de la résolution 2056 (2012) et, à peine une semaine après la réunion qu’il avait consacrée à la situation au Mali, le Conseil a entendu ce matin des représentants des principales parties prenantes à cette question, dont l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Sahel, M. Romano Prodi. « Nous ne pourrons réussir que si nous œuvrons, de manière unie, pour trouver un règlement politique à la crise dans la région », a-t-il fait remarquer.

Le Conseil de sécurité, dans une déclaration lue par le Ministre marocain des affaires étrangères et de la coopération, M. Saad-Eddine El Otmani, dont le pays assure ce mois la présidence du Conseil, a appelé aussi à un renforcement de la coopération régionale entre les États du Sahel et du Maghreb, en collaboration avec l’ONU. Le Conseil a exhorté les organismes compétents des Nations Unies, ainsi que d’autres organisations internationales, régionales et sous-régionales à renforcer les capacités des États du Sahel. Il les a également exhortés à redoubler d’efforts pour fournir à ces pays une assistance en vue de contribuer à la sécurité et à la maîtrise des armements, et afin de lutter contre la criminalité transnationale organisée et le terrorisme.