Criquet pèlerin - Mise à jour 22 novembre 2012

Report
from Food and Agriculture Organization
Published on 22 Nov 2012 View Original

Extension de la menace acridienne à d’autres pays

Au cours de la semaine écoulée, des infestations du Criquet pèlerin ont été signalées en Libye, au Maroc, en Égypte et en Arabie saoudite, tandis qu’une activité plus importante avait lieu au Niger, en Mauritanie et au Soudan.

Quelques petits essaims se sont formés dans les plaines du Tamesna, dans le nord du Niger et le nord-est du Mali, ainsi que dans le nord du Tchad, près de Faya. Les larves et les ailés continuent à grégariser et à former de petits groupes au Niger, principalement dans les plaines du Tamesna, les montagnes de l’Aïr et quelques zones centrales. Les opérations de lutte terrestre se poursuivent au Niger et, dans une moindre mesure, au Tchad.

Durant les périodes de vents chauds de secteur sud, de petits groupes d’ailés se sont déplacés vers le Nord dans le sud de l’Algérie, près d’In Guezzam, le nord-ouest de la Libye, près de Ghadames et de la frontière avec la Tunisie, et le sud-est de la Libye, près de l’oasis de Kufra, où des opérations de lutte ont été réalisées.

En Mauritanie, les opérations de lutte terrestre se poursuivent dans le nord-ouest et le centre contre des groupes de larves et d’ailés. Des effectifs acridiens en augmentation ont été signalés dans le Sahara occidental et le long du versant méridional des monts Atlas, au Maroc.

Au Soudan, les opérations de lutte terrestre et aérienne se poursuivent contre de petits essaims qui se sont formés dans les zones de reproduction estivale de l’intérieur et déplacés vers le nord-est. Des groupes d’ailés ont été observés le long de la vallée du Nil, dans le nord, ainsi que dans les zones adjacentes de la Haute Égypte, près d’Abu Simbel, où des opérations de lutte terrestre sont en cours. Un nombre croissant d’ailés a été signalé dans les zones de reproduction hivernale du nord-est du Soudan, sur les plaines côtières de la mer Rouge dans le sud-est de l’Égypte, où un petit essaim a été observé, et dans le delta du Tokar, au Soudan. Il se peut que des ailés en nombre limité aient traversé la mer Rouge en direction des plaines côtières septentrionales de l’Arabie saoudite, près de Yenbo, au nord de Jeddah.

Tous les efforts devraient se poursuivre pour maintenir et étendre les opérations de prospection et de lutte dans les pays affectés afin de réduire l’échelle de migrations supplémentaires et d’une éventuelle reproduction.