Arrivée de renfort de jihadistes algériens à Tombouctou (sources concordantes)

Report
from Agence France-Presse
Published on 25 Nov 2012

11/25/2012 11:45 GMT

BAMAKO, 25 nov 2012 (AFP) - Quelques dizaines de djihadistes algériens sont arrivés ce week-end à Tombouctou (nord-ouest), ont indiqué dimanche à l'AFP des sources concordantes.

"Quelques dizaines de djihadistes algériens sont arrivés ce week-end à Tombouctou, pour renforcer le camp d'Aqmi" (Al-Qaïda au Maghreb islamique), a déclaré à l'AFP une source sécuritaire régionale.

"Tombouctou, devient de plus en plus le quartier général d'Aqmi dans le nord du Mali", a ajouté cette source.

De son côté, une source sécuritaire malienne a confirmé l'information, précisant qu'il faut s'attendre "de plus en plus à l'arrivée de renforts d'islamistes sur place".

"Nous, avons vu des gens à +la peau blanche+ venir samedi et dimanche rejoindre le camp militaire de Tombouctou", a ajouté cette source, qui "dénonce" par ailleurs, le durcissement de l'application de la charia, la loi islamique, à Tombouctou.

"Maintenant, les islamistes passent dans les maisons pour confisquer les postes de télévision. Hier (samedi), ils ont pris au moins vingt-cinq téléviseurs à Tombouctou. Aujourd'hui (dimanche) ils ont commencé par fouiller les maisons vers la grande mosquée de la ville, toujours pour prendre les téléviseurs", a rapporté à l'AFP, un témoin.

Il y a une dizaine de jours à Tombouctou, les jihadistes ont fait du porte à porte, pour procéder à l'arrestation de nombreuses femmes non voilées.

Selon des recoupements de l'AFP, un jihadiste du nom de Mohamed Mossa, est à l'origine de ce durcissement de l'application de la charia à Tombouctou.

Prêcheur, responsable d'une mosquée située à une trentaine de kilomètres de Tombouctou, Mohamed Mossa, est de nationalité malienne.

Par ailleurs, il serait l'un des principaux recruteurs de jeunes maliens pour grossir les rangs d'Aqmi.

sd/fb/ej/sba

© 1994-2012 Agence France-Presse

Agence France-Presse:

©AFP: The information provided in this product is for personal use only. None of it may be reproduced in any form whatsoever without the express permission of Agence France-Presse.