Madagascar/présidentielle : Rajaonarimampianina toujours en tête après dépouillement dans les 2/3 des bureaux

Report
from Agence France-Presse
Published on 26 Dec 2013

12/26/2013 08:00 GMT

ANTANANARIVO, 26 décembre 2013 (AFP) - Le candidat du pouvoir, Hery Rajaonarimampianina, était toujours en tête de l'élection présidentielle à Madagascar avec 51,81% des suffrages après dépouillement des bulletins dans les deux tiers des bureaux de vote, selon les résultats provisoires jeudi.

D'après les chiffres publiés par la Commission électorale à 8H30 locales (5H30 GMT) portant sur 66% des bureaux de vote, Hery Rajaonarimampianina, soutenu par l'actuel président de transition Andry Rajoelina, devance toujours Robinson Jean Louis, le candidat adoubé par l'ancien président Marc Ravalomanana.

Avant même l'annonce des résultats complets, attendus début janvier, les candidats se déclarent tous deux vainqueurs et s'accusent mutuellement de fraude. Robinson Jean Louis a appelé, en vain, à un arrêt de la publication des résultats.

Les différentes missions d'observateurs étrangers, dont celle de l'Union européenne, déployées à Madagascar, n'ont pas relevé de problème majeur lors du scrutin du 20 décembre, et ont appelé les candidats à respecter jusqu'au bout le processus électoral.

Madagascar traverse une crise politique depuis le renversement de Marc Ravalomanana en 2009 par le maire d'Antananarivo de l'époque, Andry Rajoelina qui est devenu depuis président non élu d'un régime de transition.

Les deux hommes n'ont pas pu se présenter à la présidentielle, sous la pression de la communauté internationale qui craignait des troubles. Ils ont chacun choisi de soutenir l'un des deux candidats qualifiés pour le deuxième tour.

tm-cpb/de

© 1994-2013 Agence France-Presse

Agence France-Presse:

©AFP: The information provided in this product is for personal use only. None of it may be reproduced in any form whatsoever without the express permission of Agence France-Presse.