Cyclone Haruna: les volontaires de la Croix-Rouge Malagasy partagent le quotidien des familles sinistrées

Report
from Croix-Rouge Malagasy
Published on 15 Mar 2013 View Original

Après le passage du cyclone HARUNA dans la région Sud Ouest, de nombreuses familles ont vu leur habitation détruites et on du rejoindre les sites d’hébergement.

Parce que vivre dans un site d’hébergement n’est pas facile pour ces familles, les volontaires de la Croix-Rouge Malagasy, responsables de la gestion de tout site d’hébergement à Sakaraha et à Tuléar, tiennent à cœur de veiller au bien être des sinistrés.

« On est ici pour leur dire qu’ils ne sont pas seuls. Oui, nous sommes premièrement en charge de la gestion du site d’hébergement, mais nous essayons aussi de faire que le temps que ces familles passent dans les sites d’hébergement se passe au mieux. Ici à Sakaraha, nous avons sensibilisé les personnes sur l’hygiène et la violence basée sur le genre » explique Jeanne-Berthine, volontaire de la Croix-Rouge Malagasy, branche Sakaraha.

La proximité que la Croix-Rouge Malagasy a avec les bénéficiaires, à travers ses volontaires, est un atout très apprécié par Pierrette, mère de famille, logée dans le site d’hébergement EPP Sakaraha Haut. « Je sais qu’il y aura des dons qui viendront, des dons de PPN, de matériels et autres, mais en attendant, nous sommes ici. Vivre ici n’est pas chose facile, on doit cohabiter avec d’autres personnes tout en sachant qu’en dehors d’ici nous n’avons plus d’endroit pour se loger. Ces volontaires, comprennent notre situation, depuis qu’on est ici ils viennent quotidiennement, ils organisent la cohabitation, mais surtout, ils apportent leur soutien, on peut leur parler et ils écoutent. Certes ils n’ont pas réponse à toutes nos questions mais ils sont là, sentir qu’on est soutenu ça redonne de l’espoir, et c’est ce dont on a besoin maintenant. On est plus confiants parce qu’on sait que ces volontaires viellent à notre sécurité et à notre bien être. C’est la première fois que j’entends parler de volontaires de la Croix-Rouge Malagasy et je tiens à leur remercier des actions qu’il font ici »

Actuellement à Sakaraha 6 volontaires se relaient quotidiennement auprès de 223 personnes dans 3 sites d’hébergement. La première approche que la Croix-Rouge Malagasy a immédiatement mise en œuvre suite au passage d’Haruna est l’évaluation et l’accompagnement après le passage de catastrophe.

Amintsa R. Responsable Communication Externe