Les secours s’organisent pour les victimes des inondations dans le Nord

Report
from UN Stabilization Mission in Haiti
Published on 11 Nov 2012 View Original

Les pluies de la nuit de jeudi à vendredi dernier ont fait onze morts et un nombre encore indéterminé de disparus dans le département du Nord, selon un dernier bilan de la Direction de la Protection Civile (DPC). Les communes affectées sont Cap Haïtien, Quartier Morin, Limonade, Borgne, Port-Margot, Plaine du Nord et Bas-Limbé.

Au total, 860 maisons sont inondées, une vingtaine d’autres détruites, et 1.420 personnes ont été évacuées, dès vendredi, dans 11 abris provisoires où elles bénéficient d’une assistance humanitaire. Ainsi, les personnes hébergées dans les abris provisoires ont reçu des matelas, couvertures, laines et prélats de l’organisation non gouvernementale World Vision Distribution avec l’appui logistique de la MINUSTAH. Les autorités locales et le Programme alimentaire mondial (PAM) leur ont distribué 1.335 plats chauds et de la nourriture. En outre, le Gouvernement a entrepris la distribution de 8.000 kits alimentaires dans les quartiers affectés et les Casques bleus chiliens et népalais de la MINUSTAH y distribuent de l’eau potable alors que l’Eglise anglicane fournit des kits hygiéniques, des chaussures et des couverture aux sinistrés.

Avec une diminution des pluies sur le week-end, le niveau des eaux a commencé à baisser mais de nombreux villages côtiers, sont toujours sous les eaux, selon les conclusions d’un premier vol de reconnaissance de la Mission onusienne effectué samedi. Par ailleurs, le déblaiement des rues du Cap Haïtien continue grâce aux efforts combinés du Ministère des Travaux publics, des transports et télécommunications, d’une entreprise privée de construction et des Casques bleus de la MINUSTAH. Dans un message de soutien aux sinistrés des inondations diffusé vendredi soir, le Premier Ministre a assuré les familles de la « mobilisation complète » du Gouvernement tant au niveau départemental que national. « Cet événement confirme le degré de vulnérabilité extrême de notre pays et les conséquences sont, malheureusement, toujours considérables », a reconnu Laurent Salvador Lamothe.

Suites aux pluies de la fin de semaine, la DPC rapporte aussi des inondations à Anse-à-Foleur dans le département du Nord-ouest, Malfeti dans le Nord-est et les communes de Baradéres, l’Azile et Plaisance du Sud dans les Nippes.