La Suède soutient les efforts de l’OIM visant à protéger les résidents des camps vulnérables en Haïti

Report
from International Organization for Migration
Published on 27 Sep 2013 View Original

Haïti - L’Agence suédoise pour la coopération internationale au développement (SIDA) a donné 2,088 millions de dollars à Haïti afin d’aider à protéger les résidents les plus vulnérables, dans les camps ciblés pour être délocalisés et dans les sites restants qui ne sont actuellement pas couverts par les projets de retour.

Le financement aidera également l’OIM à dispenser une formation aux acteurs œuvrant pour la protection nationale, notamment le Ministère de la condition féminine et les ONG locales et à renforcer leur capacité, afin d’améliorer la coordination et la qualité des services au sein des partenaires sociaux clés et de s’assurer que l’aide humanitaire parvienne aux plus vulnérables le plus rapidement possible.

Plus de trois ans et demi après le séisme dévastateur qui a frappé Haïti en Janvier 2010, environ 278 945 personnes, soit 70 910 familles, logent toujours dans 352 camps.

Le projet de l’OIM donnera la priorité aux camps menacés d’expulsion, où les taux de criminalité et de violences sexuelles sont élevés.

« Les bénéficiaires les plus vulnérables seront identifiés et recevront une subvention ainsi qu’une aide au relogement et des services spécialisés en fonction de leurs besoins de protection. Ce projet nous permettra d’intervenir rapidement pour aider les plus vulnérables dans les camps qui ne sont actuellement ciblés par aucun projet de retour », explique Fanette Blanc, responsable du programme de protection de l’OIM.

Environ 2 000 personnes, soit quelque 500 familles comprenant des mineurs non accompagnés, des survivants et des victimes de violences sexuelles, des personnes âgées abandonnées et des parents célibataires, recevront une aide, soit directe, soit par le biais des partenaires du projet. L’OIM facilitera en outre l’accès à l’identification nationale pour ceux qui n’ont pas de documents d’identité qui constituent un prérequis pour l’accès à la santé, à l’éducation et aux services sociaux.

Dans le cadre du programme, les bénéficiaires auront la possibilité de participer à une formation professionnelle de 6 mois dans les domaines de la maçonnerie, de la plomberie, de la couture, de l’informatique, des cosmétiques et de la cuisine. A la fin de la formation, ils recevront du matériel pour créer leur petite entreprise afin de générer des revenus.

Les partenaires du projet recevront de l’aide, notamment un foyer pour les victimes de violences sexuelles, que l’OIM a inauguré avec le financement de la SIDA en 2012.

Le contrôle des expulsions se poursuivra et les autorités locales seront formées au cadre juridique relatif aux expulsions.

Le financement permettra à l’unité de gestion des camps de l’OIM de continuer à fournir des services de base dans les camps et de répondre aux situations d’urgence qui pourraient survenir.

Pour plus d’informations, veuillez contacter

Ilaria Lanzoni OIM Haïti email : ilanzoni@iom.int Tel : + 509 3702 5066

International Organization for Migration:

Copyright © IOM. All rights reserved.