Haïti : Ouragan Matthew Rapport de situation No. 21 (11 novembre 2016)

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 11 Nov 2016
preview

Ce rapport est produit par le Bureau des Nations Unies pour la Coordination des affaires humanitaires (OCHA) en Haïti en collaboration avec les partenaires humanitaires. Il est publié par OCHA Haïti et couvre la période du 09 au 11 novembre 2016. Le prochain rapport sera publié le 15 novembre. Pour recevoir les rapports de situation de l’équipe de réponse à l’ouragan Matthew : http://eepurl.com/Kyey5. Vous pouvez également visualiser une carte 3W interactive ou une carte 3 W par secteurs.

Faits saillants

  • Les familles déplacées dans les écoles font face à une pression grandissante de la part des autorités locales pour quitter les lieux afin de permettre la reprise des cours. Deux écoles ont été évacuées aux Cayes.

  • La campagne de vaccination contre le choléra ciblant 820 000 personnes dans 16 communes de la Grand’Anse et du Sud a commencé le 8 novembre et devrait durer une semaine.

  • Quelques 456 565 personnes ont reçu une aide alimentaire depuis le passage de l’ouragan, soit l’équivalent de 58 pour cent des 806 000 personnes qui se trouvent en situation d’insécurité alimentaire extrême.

  • Une augmentation des cas présumés de paludisme a été observée au cours des derniers jours aux Cayes, Les Anglais, Port-à-Piment, Port-Salut, Abricots, Jérémie, Roseaux, Anse d’Hainaut, Dame Marie et Corail.

Aperçu de la situation

L’ouragan Matthew a déplacé environ 175 509 personnes, dont la plupart vivent à présent dans quelques 307 abris temporaires, y compris 86 écoles. Ceci affecte l’éducation nationale. L’UNICEF estime que 150 000 enfants n’ont plus accès à l’enseignement, soit parce qu'ils sont eux-mêmes déplacés ou parce que leurs écoles ont été détruites, endommagées ou sont occupées par d'autres familles déplacées.

Cette semaine, les élèves et leurs parents ont exprimé leur colère du fait que les enfants pourraient prendre du retard sur le programme ou même perdre l’année scolaire. Des manifestations ont eu lieu aux Cayes et à Jérémie. En outre, il était prévu que certaines écoles soient utilisées comme bureaux de vote pour les prochaines élections du 20 novembre, poussant les autorités à considérer une accélération des retours. Les autorités locales aux Cayes ont pris des mesures afin que trois écoles soient évacuées. Des rumeurs sur d’éventuelles expulsions dans d'autres villes et villages n’ont pas été confirmées.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.