Législatives en Guinée: l'opposition gagne le scrutin uninominal (résultats provisoires)

Report
from Agence France-Presse
Published on 17 Oct 2013

10/17/2013 18:50 GMT

CONAKRY, 17 octobre 2013 (AFP) - Les partis d'opposition en Guinée ont remporté 20 des 38 sièges du scrutin uninominal des législatives du 28 septembre, a annoncé jeudi la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Les résultats complets pour les 76 députés restants, élus à la proportionnelle au plus fort reste, doivent en principe être communiqués par la Céni vendredi, ce qui permettra de déterminer qui du pouvoir ou de l'opposition détiendra la majorité dans le nouveau Parlement.

Les résultats publiés jeudi l'ont été après un énième recomptage et d'innombrables contestations dans la plus grande circonscription de Guinée (près de 440.000 électeurs inscrits), située à Matoto, en banlieue de Conakry.

A Matoto, le candidat de l'Union des forces Républicaines (UFR, opposition), Mohamed Ali Doumbouya, l'emporte avec 112.437 voix, contre 110.709 voix pour Mamadouba Tos Camara, du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG, au pouvoir).

A la proportionnelle, le RPG est arrivé en tête avec 103.363 voix, devant l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG, principal parti d'opposition) qui obtient 70.999 voix et l'UFR (53.392).

Quelques jours après le scrutin, l'opposition avait demandé son annulation, dénonçant des "fraudes massives".

Elle a toutefois maintenu ses représentants à la Céni et s'est abstenue d'appeler à des manifestations qui auraient risqué de dégénérer en violences meurtrières, comme c'est régulièrement le cas en Guinée.

Ces législatives doivent doter la Guinée de son premier Parlement démocratiquement élu depuis l'indépendance de la France en 1958, trois ans après l'élection du président Alpha Condé.

C'est actuellement un Conseil national de transition (CNT), non élu, qui fait office de Parlement.

str-stb/cs/aub

© 1994-2013 Agence France-Presse

Agence France-Presse:

©AFP: The information provided in this product is for personal use only. None of it may be reproduced in any form whatsoever without the express permission of Agence France-Presse.