Haïti-R.D. : La dénationalisation des Dominicains d’origine haitienne, un "mauvais précédent", selon le gouvernement haitien

Report
from Haiti Support Group
Published on 07 Oct 2013 View Original

P-au-P, 7 oct. 2013 [AlterPresse] --- Le gouvernement d’Haïti a exprimé son profond désaccord à la sentence de la cour constitutionnelle dominicaine, aboutissant à la dénationalisation de milliers de Dominicains d’origine haïtienne, dans une lettre adressée à l’ambassade du pays voisin.

C’est la première prise de position officielle du gouvernement haitien, après qu’il ait rappelé pour consultation son ambassadeur accrédité en République Dominicaine, Fritz Cinéas.

« Il est troublant que des personnes qui ont toujours été considérées comme Dominicains, qui ont participé activement à la vie politique de leur pays en tant qu’électeurs ou élus, voient aujourd’hui leur statut modifié sur la base d’un arrêt à effet rétroactif », critique la chancellerie d’Haïti dans la lettre.

Des milliers de Dominicains et Dominicaines d’ascendance haïtienne risquent de se retrouver apatrides si la République Dominicaine ne renonce pas au processus qui prendra un an.

Pour le ministère haïtien des affaires étrangères, « cette sentence constitue un mauvais précédent, non seulement pour la société dominicaine mais également pour toutes les nations du continent américain et du monde en général, du fait de l’insécurité juridique qu’elle admet dans la marche des sociétés à travers le temps ».

Le gouvernement invite son homologue dominicain à aborder de manière « objective et équitable » la question de la place des Dominicains d’ascendance haïtienne dans la société dominicaine. [jep apr 7/10/2013 12 :50]