Sud-Kivu : une même rentrée scolaire, plusieurs faces

Sud-Kivu : une même rentrée scolaire, plusieurs faces - Cette année, 240 000 nouveaux élèves sont attendus au cycle primaire dans le Sud-Kivu. Aganze, âgé de 9 ans, est content de retrouver l’école et sa chaleur traditionnelle de la rentrée. « Je suis très excité de retrouver les anciens amis, découvrir les nouveaux, et jouer avec eux". Cependant, d’autres élèves ne retrouveront ni anciens ni nouveaux amis, ni joli bâtiment ni livres.

Fier dans son nouvel uniforme bleu-blanc, Aganze, âgé de 9 ans, est content de retrouver l’école et sa chaleur traditionnelle de la rentrée. « Je suis très excité de retrouver les anciens amis, découvrir les nouveaux, et jouer avec eux », explique le petit garçon qui vient d’entamer sa troisième année du cycle primaire à Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu. « Notre bâtiment est en plus joli, il y a de l’électricité, et tout le monde a les cahiers», conclut fièrement Aganze. La rentrée scolaire a débuté le 2 septembre dans la province. Cette année, 240 000 nouveaux élèves étaient attendus au cycle primaire selon les statistiques officielles.

Cependant, d’autres élèves ne retrouveront ni anciens ni nouveaux amis, ni joli bâtiment ni livres.

« J’aimerais bien, mais je ne peux pas… »

Dans la Plaine de la Ruzizi en Territoire d’Uvira, plus de 500 élèves se sont déplacés dans la foulée de plus de 8 700 personnes déplacées de Mutarule suite aux attaques armées de la mi-août et des opérations militaires qui s’en sont suivies.

« J’aimerais bien reprendre l’école, apprendre, retrouver les amis, mais je ne peux pas parce que nous sommes dispersés depuis août», s’exprime le petit Blaise à Sange. Son père ajoute : « Je n’ai pas d’argent pour l’envoyer à l’école ici». Ce sentiment est partagé par des milliers d’élèves dont les parents ne peuvent plus payer les frais de scolarisation, ayant perdu leurs sources de revenus à cause de multiples déplacements suite aux activités des hommes armés. Heureusement pour Blaise et son père, l’ONG Collectif Alpha Ujuvi, appuyé par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), a assuré en septembre la réintégration scolaire de 3 100 élèves déplacés du Territoire d’Uvira. Il en faisait partie.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.