Situation humanitaire en République Démocratique du Congo - Note d’information à la presse, 2 octobre 2013

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 02 Oct 2013

Plus d’une centaine de femmes souffrant de fistule prises en charge par une synergie d’agences des Nations Unies à Pweto (Katanga).

Suite à l’alerte lancée il y a une semaine pour répondre aux besoins médicaux de femmes souffrant de fistule, des agences des Nations Unies et la Fondation Panzi ont répondu en s’engageant à prendre en charge 104 femmes souffrant de fistule à Pweto dans la Province du Katanga. Ces femmes, venues de Pweto centre et ses environs, avaient besoin d’une assistance alimentaire pour elles et les garde-malades ainsi que d’un moyen de transport pour se rendre à l’Hôpital de Katebe à Pweto. Ainsi, le Programme mondial alimentaire (PAM) va prendre en charge la ration alimentaire, pendant 45 jours, pour ces femmes qui vont être opérées et leurs accompagnateurs. Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) assurera le transport ; le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) va fournir des kits hygiéniques. L’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO) va aider ces femmes à se réinsérer dans la société, à travers une distribution de kits aratoires et semences. Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef) s’attèlera à la médiation familiale et à l’accompagnement psychosocial. Les 104 femmes subiront des opérations chirurgicales par des médecins de la Fondation Panzi venus du Sud-Kivu.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.