Situation humanitaire en République Démocratique du Congo - Note d’information à la presse, 29 mai 2013

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 29 May 2013

En visite dans le Kivu, la Sous-secrétaire générale des Nations Unies chargée des affaires humanitaires et Coordinatrice adjointe des secours d’urgence, Mme Kang, a condamné la tuerie des civils à Goma.

· La Sous-secrétaire générale des Nations Unies chargée des affaires humanitaires et Coordinatrice adjointe de secours d’urgence, Mme Kyung-Wha Kang, est arrivée ce matin au Sud-Kivu, où elle visitera notamment l’Hôpital de Panzi à Bukavu et des communautés affectées par des déplacements dans le Territoire de Walungu. Hier, Mme Kang a visité le site de déplacés de SOTRAKI à Goma où plus de 3 000 personnes ont trouvé refuge à la suite des récents affrontements entre l’armée et le M23. Au cours de la visite, Mme Kang a déclaré qu’il est temps de mettre fin à cette crise provoquée par des hommes et a condamné la tuerie des personnes par des obus lors des affrontements en appelant les parties belligérantes au strict respect du Droit international humanitaire. La Sous-secrétaire générale Kang est arrivée dimanche à Kinshasa. Lundi, elle a eu des entretiens avec des membres du gouvernement et des acteurs humanitaires dans la capitale. Mme Kyung-Wha Kang est en mission en République Démocratique du Congo pour évaluer la situation humanitaire dans le pays où des millions de personnes sont affectées par un cycle de violence et d’instabilité.

Des cas suspects de fièvre Ebola dans le District du Bas-Uele

· Six cas suspects de la fièvre hémorragique à virus Ebola ont été rapportés entre le 1er et le 12 mai dans la Zone de santé (ZS) de Mongo, dans le Territoire d’Aketi (District du Bas-Uele). Avec l’appui de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), une équipe de la Division provinciale de la santé est descendue sur le terrain pour investiguer et prélever des échantillons. Les résultats sont attendus.

Pour rappel, l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola avait été officiellement déclarée dans le district sanitaire du Haut-Uele Ouest le 17 août 2012 et avait pris officiellement fin le 26 novembre 2012. Au cours de cette période, il avait été notifié 62 cas dont 34 décès. La ZS d’Isiro avait été l’épicentre de cette maladie.

Katanga : 750 tonnes de farine de maïs, don de la province au PAM, pour assister les déplacés de guerre

· Le Programme alimentaire mondial tient à remercier le Gouvernement provincial du Katanga qui a remis 30 000 sacs de farine de maïs, soit 750 tonnes, pour compléter les rations alimentaires destinées aux déplacés de guerre dans la province. Ces rations seront distribuées à Kambove, Lubudi et Mitwaba et couvriront les besoins de 61 000 personnes pendant un mois. Ce don s’ajoute à d’autres contributions que la province du Katanga a octroyées au PAM ces deux dernières années. Dans la lettre de remerciement adressée au gouverneur de la province, le directeur pays du PAM M. Martin Ohlsen a souligné que « Ce genre de contribution témoigne de l’engagement des autorités congolaises à venir en aide aux populations vulnérables du pays et constitue un signal important à tous les donateurs potentiels ».

Le PAM poursuit ses activités de distribution de vivres en faveur des déplacés du Nord-Kivu.

· Dans le Nord Kivu, après les deux journées de troubles aux environs de Goma la semaine dernière, le PAM a pu poursuivre ses distributions de vivres. Plus de 137 200 déplacés reçoivent depuis jeudi dernier des rations alimentaires du PAM dans les camps de Mugunga, Lac-Vert et Bulengo. En partenariat avec les ONG World Vision et CARITAS, le PAM distribue plus de 1 100 tonnes de rations composées de céréales, petits pois, sel et l’huile de cuisine pour couvrir les besoins alimentaires des déplacés pendant 30 jours.

Dans toute la province du Nord Kivu, le PAM nourrit plus de 268,500 déplacés internes par mois.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.