Situation humanitaire en République Démocratique du Congo : Note d’information à la presse, 12 avril 2013

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 12 Apr 2013

Les civils pris dans l’étau de l’insécurité dans le « triangle de la mort » au Katanga

· La situation au centre du Katanga est instable depuis l'évasion de prison du commandant Mayi-Mayi Gédéon Mtanga en septembre 2011. Depuis, il a remobilisé ses combattants et recruté des enfants qui ont mené des attaques contre des villages situés dans les territoires de Manono, Pweto et Mitwaba - le « triangle de la mort ». Alors que Gédéon et ses combattants, ainsi que le groupe nouvellement créé des Mayi-Mayi Kata-Katanga qui prétendent se battre pour l'indépendance du Katanga – leur nom signifie « séparer le Katanga » – sont les principaux moteurs de l'instabilité ; l'armée nationale a également été impliquée dans un grand nombre de violations contre les civils. Produit par le Bureau de la Coordination des affaires humanitaires des Nations Unies et le groupe de Protection en RDC, le rapport – « la crise oubliée du « Triangle de la mort » – examine les défis de la protection des civils dans cette province minière. Un nombre de recommandations est formulé à l'endroit des autorités congolaises, de la Mission de Stabilisation des Nations Unies en RDC (MONUSCO), des donateurs, et des acteurs humanitaires.

L’épidémie de rougeole déclarée dans le Bas-Uele (Province Orientale)

· Le Ministère de la Santé publique a officiellement déclaré, le 17 avril, l’épidémie de rougeole à Aketi, Likati et Bondo, dans le District du Bas-Uele. L’ONG Médecins sans Frontières (MSF) mène actuellement une campagne de vaccination dans les zones de santé concernées. Dans l’ensemble, ce sont 30 zones de santé sur les 83 que compte la Province Orientale qui sont touchées, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 10 zones de santé ont bénéficié d’une campagne de riposte en février dernier grâce à l’appui de l’OMS et du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). L’OMS rapporte également 82 cas de rougeole dans la zone de santé de Dungu et 29 dans la zone de santé d’Aba, dans le District du Haut-Uele, depuis le mois de mars dernier. Une mobilisation de fonds s’impose pour renforcer le Programme élargi de vaccination (PEV) dans les zones touchées.

Plus de 450 ménages sinistrés par des pluies diluviennes dans les territoires d’Idjwi et de Kalehe (Sud-Kivu)

· Plus de 450 ménages ont été affectés par des pluies diluviennes au début du mois d’avril dans le Territoire d’Idjwi. Parmi ces ménages, au moins 235 se seraient déplacés vers Lemera et Bunyama, dans le même territoire. Par ailleurs, quelque 20 hectares de champs auraient été détruits, faisant planer le risque d’une insécurité alimentaire dans la zone. En outre, plusieurs écoles ont subi des dégâts importants et l’adduction d’eau de la localité de Bwima a été endommagée, causant une interruption de la fourniture d’eau. Dans le cadre du mécanisme de Réponse rapide aux mouvements de population (RRMP), une mission est prévue pour évaluer la situation. Dans le Territoire de Kalehe, l’école primaire d’Iramba à Bulambika a subi d’importants dégâts à la suite de fortes pluies, privant de scolarité 198 élèves déplacés. Cette école, jadis basée à Mubugu, est déplacée à Bulambika depuis 2009. Dans le Territoire de Fizi, au moins 150 maisons ont été détruites par les pluies.

Quelque 150 000 personnes vont bénéficier de soins de santé primaires dans le Territoire de Fizi et les Hauts Plateaux d’Uvira, grâce à un financement du CERF

· Environ 150 000 personnes vont bénéficier des soins de santé primaires dans 15 aires de santé à raison de quelque 10 000 personnes par centre de santé dans le Territoire de Fizi et les Hauts Plateaux d’Uvira, grâce à un financement de 230 000 dollars américains du Fonds central pour les interventions d’urgence (CERF) à travers l’Organisation mondiale de la santé (OMS), L’ONG Hope in Action qui met en œuvre le projet, a signé des protocoles de collaboration avec deux zones de santé pour l’approvisionnement des structures sanitaires en médicaments et intrants médicaux. Le projet va durer cinq mois.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.