Situation humanitaire en République Démocratique du Congo - Note d’information hebdomadaire à la presse, 4 avril 2012

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 04 Apr 2012

Plus de 45 000 personnes déplacées au sud-est du Territoire de Shabunda (Sud-Kivu) suite aux opérations militaires

• Plus de 45 000 personnes se sont déplacées à la suite des affrontements répétés entre les Forces armées de la République Démocratique du Congo et les Mayi-Mayi au sud-est du Territoire de Shabunda. Ces personnes se sont réfugiées dans les forêts environnantes et à Kamituga, dans le Territoire de Mwenga. Suite à cette désertion de plusieurs villages et à l’insécurité, les écoles et les structures de santé restent fermées. Une mission d’évaluation multisectorielle est envisagée dans la zone pour identifier les besoins humanitaires. En novembre 2011, suite au déploiement des FARDC qui revenaient du processus de réorganisation, un vaste mouvement de population estimé à environ 50 000 personnes était retourné dans la zone. Face aux conséquences humanitaires des opérations militaires en cours, le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), en tant que responsable du cluster protection, a rencontré le commandement militaire pour faire le plaidoyer sur la protection des civils et des réfugiés rwandais.

Les opérations militaires, commencées en février, se sont accompagnées des exactions contre la population civile.

Caritas Congo va assister 5 000 ménages déplacés et vulnérables dans le District de la Tshopo (Province Orientale)

• Grâce à un financement du Gouvernement allemand et de Caritas Allemagne, Caritas Congo va apporter une assistance en intrants agricoles à 5 000 ménages déplacés et vulnérables dans les Territoires d’Opala et de Bafwasende (District de la Tshopo). Une embarcation devant acheminer des outils aratoires et des semences a quitté le port d’Isangi le 31 mars. Cette distribution s’inscrit dans le cadre du « Projet de sécurité alimentaire aux populations déplacées ».

• Quelque 20 000 personnes ont bénéficié d’une assistance en biens non alimentaires à travers une foire organisée par l’ONG ALDI à Dungu (District du Haut-Uele). Ces personnes (anciens déplacés) vivent dans les différents sites de Dungu.
Début le 30 avril du rapatriement des réfugiés congolais en République du Congo.

• Le rapatriement volontaire des réfugiés congolais se trouvant en République du Congo démarre le 30 avril prochain. La décision a été prise au cours de la réunion tripartite RDC – République du Congo – HCR tenue à Kinshasa du 27 au 29 dernier. Quelque 130 000 Congolais s’étaient réfugiés dans le Département de la Likouala, en République du Congo, à la suite des conflits intercommunautaires survenus à la fin de l’année 2009 dans le Territoire de Kungu, dans le District du Sud-Ubangi (Province de l’Equateur).

• Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a commencé le 2 avril l’enregistrement des réfugiés angolais vivant au Katanga en vue de leur rapatriement volontaire. 280 personnes ont été enregistrées pour la première journée. Au 29 février, 75 000 réfugiés angolais se trouvaient encore en RDC. L’opération de rapatriement a commencé le 4 novembre par Kimpese, dans la Province du Bas-Congo et devrait se terminer le 30 juin de cette année. A ce jour, le HCR a déjà rapatrié 5 563 réfugiés angolais.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.