Situation humanitaire en République Démocratique du Congo - Note d’information hebdomadaire à la presse, 28 mars 2012

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 28 Mar 2012

Progression inquiétante du choléra en RDC : les statistiques du 1er trimestre approchent les 40% du total des cas enregistrés en 2011.

Le choléra demeure une préoccupation sanitaire majeure dans toutes les provinces de la République démocratique du Congo, à l’exception des deux provinces du Kasai. Les tendances suggèrent que si des réponses d’envergure ne sont pas mises en place dans les semaines à venir, la situation pourrait être plus dramatique que celle de 2011.

Selon les statistiques compilées par le Ministère de la santé et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 8 144 cas dont 120 décès ont été enregistrés du 1er janvier au 27 mars 2012, représentant près de 40% du nombre total des cas enregistrés en 2012. 6 794 cas dont 77 décès ont été enregistrés dans les provinces de l’est du pays, souffrant chroniquement de la maladie. Ces chiffres représentent la moitié du total des cas rapportés dans le Katanga, Maniema, Nord-Kivu, Sud-Kivu et le District de l’Ituri en 2011. La Province du Sud-Kivu reste la plus affectée avec 2 214 cas dont 14 décès depuis le début de l’année.

Dans les provinces situées le long du fleuve Congo qui sont frappées par l’épidémie, le Bandundu est la province la plus touchée avec 528 cas dont 16 décès, suivi du Bas-Congo avec 379 cas dont 8 décès et la Ville de Kinshasa avec 367 cas dont 10 décès.

L’accès à l’eau potable et le manque d’hygiène et assainissement restent les principales causes de l’épidémie.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.