RDC/Nord-Kivu : Reprise des affrontements entre les FARDC et le M23 à la périphérie de Goma - Update No.3 du 17 juillet 2013

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 17 Jul 2013

Contexte et faits majeurs

Selon les dernières informations, les affrontements entre l’armée congolaise (FARDC) et le groupe armé M-23 auraient repris à la mi-journée du 17 juillet dans la périphérie de Goma, principalement dans la zone de Kibati située à une dizaine de kilomètres de la ville. Une accalmie avait pourtant été constatée dans la soirée du 16 juillet et au matin du 17 juillet.
Par ailleurs, dans la zone de Kanyaruchinya, quelques manifestations de la population auraient été rapportées.
Selon des sources sécuritaires onusiennes, trois obus sont tombés dans la zone de l’aéroport dans la soirée du 15 juillet. Ces projectiles auraient été tirés de la zone de Kibati et n’ont fait aucune victime.

Mouvements de population

  • Suite aux évaluations menées dans la ville de Goma par PU-AMI, l’Organisation internationale de migration (OIM) et la Protection Civile, les premières estimations font état de l’arrivée d’environ 1 200 ménages (environ 3 000 personnes). La majorité des personnes ont trouvé refuge dans des églises et écoles. Ces chiffres doivent encore être confirmés.
  • Un partenaire a rapporté la présence d’une trentaine de ménages à Kibumba (environ 25 km de Goma), au nord de Kibati, en provenance de Kilimanyoka. L’accès à la zone étant fermé, aucune vérification ne peut y être conduite pour l’instant.

Besoins et réponses humanitaires d’urgence

  • Sur le plan de la protection, les humanitaires continuent à mener des actions de plaidoyer pour renforcer la protection des civils, notamment dans les sites et camps dans la périphérie de Goma.
  • Une visite des points de chute des déplacés arrivant à Goma est prévue pour identifier des cas probables nécessitant la réunification familiale.
  • Dans le cadre de la coordination, une réunion inter cluster est prévue ce 18 février pour faire le point de la situation et entrevoir la possibilité de conduire des évaluations dans les zones affectées. Un point sera également fait sur la situation au nord du Territoire de Beni.
  • Dans le cadre de son programme habituel, le Programme alimentaire mondial (PAM) prévoit des distributions de vivres dans les sites et camps autour de la ville de Goma dans les prochains jours. Ces distributions sont conditionnées par l’évaluation de la situation sécuritaire.
  • La poursuite des combats sur les axes d’approvisionnement de Goma pourrait affecter l’approvisionnement de la ville en produits de première nécessité.
  • La protection des civils demeure une préoccupation majeure pour la communauté humanitaire. L’accès aux populations vulnérables et le respect du Droit international humanitaire doivent être garantis par toutes les parties aux conflits.
UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.