RDC : les expulsés de Brazzaville seront transférés dans un centre « approprié » à Maluku

Report
from Radio Okapi
Published on 10 May 2014 View Original

Le gouvernement de la RDC a décidé de construire un centre d’hébergement « approprié » dans la commune de Maluku pour accueillir les expulsés du Congo-Brazzaville, a annoncé samedi 10 mai le ministre des Médias, Lambert Mende. Selon lui, les sites de la maison communale de Kinshasa et du stade Cardinal Malula de la même commune qui accueillent ces refoulés ont « un problème d’espace ». « Ce sont des sites fermés qui ne sont pas appropriés à un trop grand nombre de personnes », a expliqué Lambert Mende.

Les refoulés de Brazzaville vivent dans des conditions difficiles dans ces sites. Ces personnes fréquentent des toilettes alarmantes à la maison communale de Kinshasa et au stade Cardinal Malula où ils sont hébergés. Elles passent parfois nuit à la belle étoile et font face aux intempéries. C’est pour améliorer les conditions de ces refoulés que le gouvernement a décidé d’ouvrir « un site beaucoup plus approprié dans la commune de Maluku », a souligné le porte-parole de l’exécutif national, Lambert Mende.

« Les travaux avancent bien et très bientôt vont commencer les transferts de ceux qui pourraient rester à Kinshasa », a-t-il affirmé, tout en précisant que « la vocation pour nos compatriotes lorsqu’ils arrivent ce n’est pas de rester dans des centres de transit mais de retourner dans leurs familles à Kinshasa et dans les onze autres provinces de la RDC », a-t-il ajouté.

Beaucoup parmi les expulsés ont déjà commencé à regagner leurs provinces d’origine, notamment ceux du Bandundu et du Bas-Congo. Mais les ressortissants de l’Equateur attendent toujours une aide de leur gouvernement provincial.

A ce sujet, Lambert Mende a indiqué que le gouvernement a « commencé un travail en synergie avec les différents gouverneurs des provinces dont ils sont originaires ».

Depuis le début du mois d’avril, Brazzaville refoule environ 5 000 Congolais de la RDC par jour, dans le cadre de l’opération « Mbata ya mikolo » ou « Gifle des aînés » menée par la police de la République du Congo pour expulser les immigrés clandestins.

Radio Okapi:

Copyright Radio Okapi