RDC : Goma dans l’étau des violences armées - Note d’information N°1 du 22 mai 2013

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 22 May 2013

Contexte et faits majeurs

Depuis le lundi 20 mai 2013, de nouveaux affrontements opposent l’Armée congolaise (FARDC) et le M23 à environ 10 km au nord-ouest de Goma dans la localité de Mutaho (Territoire de Nyiragongo). Il s’agit des premiers affrontements entre ces deux belligérants depuis les combats de novembre 2012 qui avaient mené à la prise, pendant une dizaine de jours, de Goma et au déplacement de dizaines de milliers de personnes. Selon les premières estimations, environ 4 000 personnes sont arrivées sur les différents sites publics dans et autour de la ville de Goma, ainsi que dans le camp de déplacés de Mugunga III qui héberge déjà environ 16 000 personnes. Au soir du 21 mai, des obus ont été tirés dans la zone de Mugunga, l’un de ces obus est tombé à quelques mètres du camp de Mugunga III, touchant des habitations et faisant, selon les premiers rapports, deux blessés. Les personnes déplacées du camp ont en grande majorité fui vers d’autres sites et certains se sont dirigés vers la ville de Goma. Au matin du 22 mai, les affrontements ont repris dans la zone de Mutaho. Deux obus seraient tombés dans le quartier de Ndosho, au nord-ouest de la ville de Goma, faisant des blessés et un mort selon les premières informations.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.