RD Congo/Nord-Kivu: Mouvements de population au 25 novembre 2013

Infographic
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 03 Dec 2013 View Original

La Province du Nord-Kivu compte, à la date du 25 novembre 2013, un effectif total de 1 123 446 personnes déplacées internes, dont certaines sont déplacées depuis janvier 2009. Par rapport au cumul du mois d’octobre 2013 (1 072 924 personnes), 50 522 personnes supplémentaires ont été enregistrées, soit une augmentation de 4,71%. Cet accroissement est lié à la prise en compte des données statistiques des personnes anciennement déplacées et aux nouveaux déplacements (80% du nombre d’augmentation) occasionnés par la mauvaise situation sécuritaire dans plusieurs territoires de la province. Les territoires de Masisi et Walikale comptabilisent plus de 56% des déplacements du Nord-Kivu suivis par la ville de Goma (13,85%), Beni (12,41%), Rusthuru (9,55%) et Lubero (7,90%).

Plus de 94% des déplacements demeurent liés aux attaques armées et à l’insécurité ou sont des mouvements préventifs. En termes d’hébergement, 64,90% des personnes déplacées se trouveraient dans des familles d’accueil et 35,10% dans des sites de déplacement. Les familles d’accueil restent le premier lieu d’hébergement des personnes déplacées internes cependant, depuis plus de trois mois, une tendance à la baisse du nombre de personnes déplacées dans en familles d’accueil (de 74% à 64,90%) est observée dans la province du Nord-Kivu et pourrait être justifiée soit par le fait que les déplacés en famille d’accueil seraient en transit vers leurs zones d’origine ou, soit par l’intégration de ces déplacés dans les communautés d’accueil.

La République démocratique du Congo compte un total de 2,8 million de personnes déplacées internes dont près de 39,4% se trouvent dans la Province du Nord-Kivu.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.