RD Congo: Aperçu humanitaire (Juillet 2014)

Infographic
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 17 Jul 2014

L’Est de la RDC demeure une zone sécuritaire très volatile. Le sud du Territoire d’Irumu en Province Orientale, le Masisi au Nord-Kivu et le « triangle de la mort » au Katanga sont des niches d’insécurité où régulièrement des attaques, affrontements et autres incidents de protection condamnent des milliers de personnes à l’errance pour se protéger.

FAITS MARQUANTS

Sud Irumu

Les populations civiles continuent d’être les principales victimes des affrontements entre l’armée congolaise et le groupe armé FRPI.
Le Fonds Commun Humanitaire vient d’allouer 4,8 millions de dollars US pour les 6 prochains mois. Depuis septembre 2013 - début des affrontements - les agences et ONG se sont mobilisées pour apporter une aide multiforme aux personnes déplacées.

Masisi

Le Masisi demeure marqué par une forte insécurité en raison des groupes armés, engendrant un mouvement continu de personnes. C’est dans ce cadre volatile que les agences humanitaires, y compris le programme RRMP, répondent aux besoins urgents des populations.

Katanga

« Le Triangle de la mort » - Manono - Mitwaba - Pweto - s’est disloqué, s’étendant aux territoires de Malemba Nkulu et Moba.

Dans ces zones, les attaques des Mayi-Mayi, incendies de maisons et affrontements FARDC-Mayi Mayi entrainent des mouvements de populations.

Plus de 500 000 personnes sont déplacées à l’intérieur du Katanga.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.