République Démocratique du Congo : Bulletin humanitaire numéro 03 | mars 2014

FAITS SAILLANTS

  • 13 ONG internationales se sont retirées de la PO au cours de 9 derniers mois
  • Conflits intercommunautaires dans le Katanga : plusieurs violations des droits rapportés.
  • Près de 2 millions de dollars sont nécessaires pour financer l’action humanitaire dans Kalehe et Shabunda (Sud-Kivu).
  • Le stock de contingence de prise en charge du choléra déjà consommé à 75% alors que l’épidémie continue au Sud-Kivu.

PROVINCE ORIENTALE : LES PARTENAIRES SE DESENGAGENT DES UELE

Les moyens financiers s’amenuisent

Depuis le deuxième semestre 2013, les partenaires humanitaires présents dans les Uele dans la Province Orientale plient bagage. 11 organisations – ACF, ACTED, CESVI, COOPI, DRC, Save The Children, OXFAM GB, MSF Belgique, Sponsoring Children, LWF et Première Urgence – étaient déjà parties à la fin de l’année dernière. Le 25 janvier 2014, l’ONG Medair a fermé son bureau à Dungu, dans le du Haut-Uele mais a cependant maintenu une présence dans le Bas-Uele. L’ONG Solidarités International s’est ajoutée à la liste des départs depuis fin mars 2014.

Des agences des Nations Unies sont aussi sur le départ. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a quitté Dungu depuis le 10 mars et le Programme alimentaire mondial (PAM) en fin mars. Pour des raisons de restriction du personnel, les activités de l’OMS seront coordonnées à partir de Kisangani. Tandis que pour le PAM, les contraintes financières l’obligent à prioriser les interventions pour sauver des vies. Le PAM pilotera ses activités à partir de Bunia tout comme le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) qui annonce la fermeture de son bureau de Dungu d’ici le 30 juin 2014. Le personnel du HCR sera redéployé à Ango et Bondo, dans le Bas-Uele, où se trouvent des réfugiés, principaux bénéficiaires de ses interventions.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.