Province Orientale : des refugiés centrafricains seront installés à Mombenge Mombila et Monga

Report
from Radio Okapi
Published on 11 Apr 2013 View Original

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et le comité de sécurité du district du Bas-Uélé ont décidé, mercredi 10 avril, d’installer les refugiés centrafricains dans la chefferie Mombenge Mombila et dans la localité Monga, à plus de 500 km au nord de Kisangani.

Selon le commissaire de district du Bas-Uélé, Joseph Bulu Bobina, ces deux sites ont l’avantage d’être accessibles. La plupart des refugiés sont prêts à rentrer dans leur pays, dès que possible, a-t-il ajouté. Le HCR aurait voulu que ces refugiés soient installés à Buta pour leur venir en aide facilement. Les sites qu’ils occupent actuellement dans les localités de Sua, Ndu, Apamabili… sont enclavés et près de la frontière centrafricaine.

Ces ressortissants centrafricains sont estimés à plus de deux mille, selon le commissaire de district assistant, alors que la Caritas parle de plus de quatre mille personnes. Joseph Bulu Bobina estime qu’en les installant à Mombenge -Mombila et à Monga, on éviterait l’encombrement de la cité de Buta.

Par ailleurs, la société civile redoute l’insécurité qu’engendrerait la présence des refugiés centrafricains au sein desquels se trouveraient des éleveurs Mbororos. Ces derniers sont armés et souvent mis en cause dans la situation sécuritaire fragile dans le Bas-Uélé.

Radio Okapi:

Copyright Radio Okapi