Province Orientale : 5 morts dans les affrontements entre FARDC et un groupe armé à Bondo

Report
from Radio Okapi
Published on 27 Dec 2013 View Original

Cinq personnes ont été tuées et une autre grièvement blessée de suite dans les affrontements qui ont opposé mardi les Forces armées de la RDC (FARDC) à un groupe armé identifié comme l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) dans les villages de Ze et Bulumasi, en territoire de Bondo (500 km au Nord de Kisangani). Les sources de la société locales ont rapporté cette nouvelle vendredi 27 décembre. Une quarantaine de civils des villages Ze et Bulumasi ont été enlevées mardi par des hommes armés en provenance de la localité de Digba, dans le territoire voisin d’Ango.

Alertées, les FARDC sont descendues sur les lieux pour libérer ces otages. Il s’en est suivi un échange des tirs entre les deux camps. Cinq personnes ont été tuées, dont deux soldats congolais et un agent de la Direction générale de migration (DGM) de Bondo. Un autre militaire a été grièvement blessée. Il a été admis en soins intensifs dans un centre de santé.

Près de 800 habitants de ces deux villages redoutent de nouveaux combats. Ils ont fui leurs habitations pour trouver refuge dans les localités voisines de Gumbu, Bakpolo et Basipio dans le territoire de Bondo. Le commissaire de district du Bas-Uélé, Joseph Bulu Bobina Bogila, a confirmé ces faits. Il a déclaré que les FARDC auraient réussi à libérer les quarante jeunes personnes enlevées. L’armée poursuit les assaillants vers la rivière Mbomu, à la frontière avec la République Centrafricaine (RCA).

Radio Okapi:

Copyright Radio Okapi