Plan de Réponse Humanitaire, Janvier 2017 - Décembre 2019

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 31 Jan 2017

POPULATION TOTALE RDC 2017

92M

PERSONNES DANS LE BESOIN

• 2017 : 7,3M

• 2018 : 7,5M

• 2019 : 7,7M

PERSONNES CIBLÉES

• 2017 : 6,7M

• 2018 : 7,1M

• 2019 : 7,2M

FINANCEMENTS REQUIS (US$)

• 2017 : 748,0M

• 2018 : 780,5M

• 2019 : 776,6M

Total : 2,3 milliards

# PARTENAIRES HUMANITAIRES

208

PRÉFACE PAR

LE COORDONNATEUR HUMANITAIRE

C’est un honneur pour moi de vous présenter le Plan de Réponse Humanitaire (PRH) 2017-2019 de la République Démocratique du Congo (RDC). L’objectif de ce document est d’expliquer la stratégie de la communauté humanitaire face la à l’urgence humanitaire qui aff ecte des millions de personnes en RDC. En eff et, le pays est frappé depuis plusieurs décennies par une crise aiguë et prolongée, dont les principaux facteurs sont les confl its armés et les violences inter-communautaires, ainsi que le manque de développement qui crée des vulnérabilités chroniques. Ce PRH s’inscrit dans une dynamique de collaboration avec les autorités congolaises qui ont la responsabilité première du bien-être de leur population.

En 2017, quelque 7,3 millions de personnes vulnérables sont dans le besoin d’assistance humanitaire et de protection. La plupart des besoins sont concentrés dans les zones de confl its à l’est du pays, mais des poches de vulnérabilités existent ailleurs dans le pays. La problématique des mouvements de population reste la plus grave, puisqu’elle concerne presque 60 pour cent des personnes dans le besoin. Le processus électoral n’a pas eu de conséquence humanitaire directe majeure, mais la gouvernance reste un des facteurs sous-jacents de la crise. Il faut aussi souligner que l’accès humanitaire est limité, et que la RDC est le quatrième pays au monde en termes d’incidents sécuritaires ciblant les humanitaires.

Pour répondre aux besoins identifi és, l’Équipe Humanitaire Pays (EHP) a décidé d’adopter, pour la première fois en RDC, un PRH à la fois multisectoriel et pluriannuel 2017-2019.

L’approche multisectorielle vise à favoriser une assistance holistique adaptée aux besoins des personnes vulnérables ciblées, à travers le renforcement de la complémentarité entre les secteurs. La pluriannualité permet quant à elle d’adapter la stratégie au contexte de crise prolongée, afi n de sauver plus de vies. Le PRH 2017-2019, au même titre que l’Aperçu des besoins humanitaires 2017 , se veut un document stratégique de référence, élaboré selon une méthodologie rigoureuse et inclusive. Je voudrais ici remercier tous les partenaires humanitaires impliqués, et en particulier les clusters et l’équipe d’OCHA, pour le travail accompli.

En 2017, le PRH ciblera 6,7 millions de personnes vulnérables, chiff re qui devrait atteindre 7,1 millions en 2018, et 7,2 millions en 2019. Ce Plan s’articule autour de trois stratégies multisectorielles dont les objectifs sont: l’amélioration immédiate des conditions de vie des personnes aff ectées par la crise, et en priorité les plus vulnérables (OS1) ; la protection des personnes aff ectées par la crise humanitaire, et l’assurance du respect de leurs droits humains (OS2); et la diminution de la surmortalité et de la sur morbidité des personnes aff ectées par la crise (OS3). Le quatrième objectif (OS4) porte sur la rapidité, l’effi cacité et la redevabilité de l’assistance envers les populations affectées, en accord avec les principes et standards humanitaires.

Je voudrais aussi annoncer qu’un examen de l’architecture humanitaire ainsi qu’un bilan de la réponse humanitaire depuis 10 ans, seront menés cette année afi n d’améliorer la qualité de l’aide et la couverture des mécanismes de coordination sur l’ensemble du territoire. Des eff orts seront aussi entrepris pour renforcer l’effi cacité de la coordination et du plaidoyer sur l’accès humanitaire. Enfin, nous approfondirons les échanges avec le gouvernement, les personnes aff ectées, les acteurs de développement et de stabilisation afi n de mettre en place des initiatives conjointes concernant les causes structurelles de la crise et la recherche de solutions durables. Dans la lignée des engagements du « Grand Bargain », la communauté humanitaire en RDC poursuivra le dialogue avec les bailleurs de fonds en faveur de procédures administratives allégées, d’engagements pluriannuels, et de financements plus flexibles pour une réponse plus rapide aux alertes.

Pour mettre en œuvre ce PRH, quelque 2,3 milliards de dollars américains seront nécessaires durant les trois prochaines années. Ce pays, au potentiel si grand, mais aux défi s immenses, a encore besoin de votre soutien.

Au nom de l’EHP et de la communauté humanitaire en RDC, je lance donc un appel à la solidarité de toute la communauté internationale, afi n de venir en aide à des millions de Congolais et de réfugiés vulnérables. Sans votre appui, la survie de centaines de milliers de personnes serait compromise. Comme on dit en RDC, «Bondeko» (fraternité, solidarité).

Sincèrement

Dr. Mamadou Diallo Coordonnateur Humanitaire

APERÇU DE LA CRISE

Une crise humanitaire aux proportions massives a plongé au moins 7,3 millions de personnes dans le besoin d’assistance humanitaire et de protection, soit près de 8 pour cent de la population de la République démocratique du Congo (RDC) projetée pour 2017.

Une crise aigüe et prolongée

Deux décennies de chocs successifs ont intensifi é les besoins humanitaires et la vulnérabilité de la population congolaise.

Celle-ci fait face aux conséquences des confl its armés et violences intercommunautaires, ainsi que des fl ambées épidémiques, de la malnutrition et de l’insécurité alimentaire.

La problématique des mouvements de population représente plus de la moitié des besoins humanitaires, y compris plus de 2,1 millions de personnes déplacées à l’intérieur du pays et près d’un demi million de réfugiés à la fi n 2016. Le contexte humanitaire est aggravé par les tensions politiques pré-électorales, le ralentissement économique et la propagation des violences intercommunautaires. Dans certaines zones, la situation est empirée par des obstacles physiques et sécuritaires à l’assistance multisectorielle et à la protection.

Enfi n, le manque de développement et les inégalités de sexe importantes créent des vulnérabilités chroniques.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.