Nord-Kivu : Martin Kobler appelle les ADF au désarmement volontaire à Beni

Report
from UN Radio
Published on 12 Feb 2014 View Original

Écouter / Télécharger

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU en RDC, Martin Kobler, a appelé mardi 11 février à Beni les rebelles ougandais des Forces démocratiques et alliés (ADF) à déposer volontairement leurs armes. Il s'exprimait à la cérémonie d'hommage à Hamza Katsambya, agent congolais de la MONUSCO, abattu début février dans la ville de Beni, au Nord-Kivu.

Martin Kobler a assuré que cet assassinat ne va pas dissuader la mission onusienne à poursuivre son mandat consistant notamment à traquer des groupes armés dont les rebelles ougandais des ADF.

« Nous ne sommes pas ici pour combattre mais nous allons le faire si il n'y a pas une solution pacifique», a averti le patron de la MONUSCO. La Mission de l'ONU en RDC apporte son appui «logistique et tactique » aux militaires congolais dans les opérations menées depuis le 16 janvier les ADF.

« En plus de l'appui logistique et tactique dans les opérations contre les ADF, une unité de la brigade d'intervention de la MONUSCO est en train d'opérer sur l'axe Mbau-Eringeti et le contingent népalais est engagé en appui aux FARDC sur l'axe Mbau-Kamango », avait affirmé le porte-parole militaire de la mission onusienne, colonel Félix Basse au cours d'une conférence de presse hebdomadaire à Kinshasa.

Après la défaite en novembre dernier de la rébellion du M23 au Nord-Kivu, au terme d'une offensive des FARDC appuyées par la MONUSCO, les autorités congolaises et les Nations unies avaient annoncé leur détermination à neutraliser tous les groupes armés qui refusent de désarmer.

(Extrait sonore : Martin Kobler, Représentant spécial des Nations Unies en RDC, chef de la MONUSCO; propos recueillis par Radio Okapi)