Nord-Kivu : le poste frontalier de Bunagana rouvert

Report
from Radio Okapi
Published on 04 Dec 2013 View Original

Le gouvernement congolais a ordonné la réouverture du poste frontalier de Bunagana, fermé pendant plus d’une année à cause de l’occupation du M23. Le vice-gouverneur du Nord-Kivu, Feller Lutayichirwa, qui a présidé la cérémonie, a déclaré que la réouverture de ce centre frontalier à l’Ouganda entre dans le cadre de la restauration de l’autorité de l’Etat dans le territoire de Rutshuru après la défaite du M23.

Le poste frontalier de Bunagana avait été fermé en novembre 2012 par les autorités ougandaises sur demande de Kinshasa. Le porte-parole du gouvernement avait expliqué que la décision avait été prise pour couper à la rébellion du M23 des moyens financiers obtenus grâce à la douane.

Le directeur général de la Direction générale des douanes et accises (DGDA), Déo Ruguiza, et le gouverneur de la province ougandaise de Kasese ont affirmé que la fermeture de cette frontière a constitué un important manque à gagner pour la RDC et l’Ouganda.

Evoquant l’importance de ce poste frontalier dans la maximisation des recettes publiques, Déo Ruguiza a indiqué que l’Etat congolais a perdu environ 625 000 000 Francs Congolais ( plus de 679 000 $ US) par mois pendant toute la période de la guerre.

Après plus d’une année d’occupation du M23, Bunagana a été repris par l’armée congolaise le 30 octobre dernier. Cette cité était considéré comme le fief politique de la rébellion.

Radio Okapi:

Copyright Radio Okapi