Nord-Kivu: des hommes armés pillent une dizaine de maisons à Kiwanja

Report
from Radio Okapi
Published on 12 Dec 2013 View Original

Des hommes armés ont pillé au moins dix maisons la nuit dernière dans la cité de Kiwanja, à 75 km au Nord de Goma. Des témoins indiquent que les assaillants ont emporté de l’argent, des téléphones, des habits, des récoltes et du petit bétail. Les autorités locales déplorent la multiplication de pillages, assassinats et tracasseries dans cette cité depuis un mois.

Les témoins rapportent que ces hommes armés ont fait incursion dans le quartier Buzito vers 3 heures du matin. Ils se seraient ensuite mis à piller certaines habitations qu’ils avaient visiblement ciblées.

Le chef de la cité de Kiwanja, Michel Magena avoue que les pillards ont opéré en toute quiétude.

Peu avant ce pillage, une femme enceinte a été blessée par balle dans le quartier voisin de Buturande.

Les autorités locales attribuent la recrudescence de l’insécurité à Kiwanja aux combattants Maï-Maï Shetani et à des éléments résiduels du groupe Nyatura.

Certaines sources expliquent cette violence par la prolifération d’armes dans le territoire de Rutshuru. Selon les mêmes sources, cette prolifération d’armes est antérieure à la rébellion du M23, qui a occupé Kiwanja pendant plus d’une année. Elle en a été délogée en octobre dernier par les AFRDC appuyée par les Casques bleus de la Monusco.

Le chef de la cité de Kiwanja pointe la complicité de certains services de renseignement, à qui il reproche de libérer des présumés criminels aux arrêts.

Radio Okapi:

Copyright Radio Okapi