Martin Kobler et Mary Robinson condamnent une nouvelle attaque du M23 contre un hélicoptère de l’ONU

Kinshasa, 18 Octobre 2013 : Le Chef de la MONUSCO, Martin Kobler, et l’Envoyée spéciale du Secrétaire général pour la Région des Grands Lacs, Mary Robinson, ont vivement condamné une nouvelle attaque du M23 contre un hélicoptère non armé de la MONUSCO, la deuxième en moins d’une semaine.

L’attaque la plus récente a eu lieu ce matin, lorsque l’hélicoptère a essuyé des tirs directs provenant des positions occupées par le mouvement rebelle du 23 mars (M23) dans la région de Kibumba, dans le territoire de Rutshuru, dans le Nord Kivu.

Martin Kobler et Mary Robinson se trouvent actuellement à Kampala, avec les envoyés spéciaux de l’Union européenne, des Etats Unis et de l’Union africaine, pour observer les pourparlers entre le Gouvernement congolais et le M23.

La MONUSCO estime que rien ne devrait empêcher ou perturber l’issue positive des pourparlers de Kampala.

Note aux éditeurs :

  1. L’hélicoptère volait suivant l’itinéraire Goma-Kanyamohoro-Kibumba-Trois Antennes- Colline Bizuru- Mont Hehu – Goma.

  2. Les tirs ont eu lieu à environ 8 h : 16 entre la Colline Bizuru et Kinyamohoro

  3. Les vérifications faites n’ont montré aucun dégât ou traces d’impact de tirs sur l’hélicoptère