La RDC veut introduire l’éducation pour la paix dans le programme scolaire

Report
from Radio Okapi
Published on 29 Aug 2014 View Original

Le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP) veut introduire l’éducation pour la paix dans le système éducatif congolais. Selon le conseiller international chargé de la coopération au sein de ce ministère, Jovin Mukadi, ce nouveau programme vise à prévenir les conflits en RDC. L’éducation pour la paix jouerait alors un rôle important dans la reconstruction sociale et plus particulièrement dans les sociétés affectées par les conflits, a-t-il estimé.

Pour Jovin Mukadi, un tel programme devrait aussi assurer le dialogue, contribuer à la réconciliation, à l’apaisement social et à la possibilité du règlement des conflits.

«On voudrait élever cette éducation pour la paix en une discipline qui permet de prévenir les conflits, de prévenir les guerres, de prévenir même les conflits émotionnels que nous avons nous même dans notre cœur, dans notre âme», a expliqué Jovin Mukadi.

Selon lui, tout cela nécessite une politique, une stratégie et un plan de mise en œuvre.

«On devrait aboutir […] à la formation des enseignants. Dans leur formation initiale, il faut qu’il y ait des matières qui traitent de l’éducation pour la paix. Et à la fin, on aura des manuels. Ces manuels iront vers les élèves. Et si les élèves sont pris en charge par des enseignants formés pour l’éducation pour la paix, on espère à ce moment prévenir les conflits, les guerres», a-t-il expliqué.

Le ministère a organisé jeudi 28 août un atelier à l’intention des journalistes et autres opérateurs des médias sur l’éducation pour la paix.

Il pense inclure toutes les forces sociales de la nation congolaise pour un engagement inclusif.

Radio Okapi:

Copyright Radio Okapi