La RDC reçoit les réfugiés centrafricains malgré la fermeture de la frontière

Report
from Radio Okapi
Published on 27 Dec 2013 View Original

Le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende Omalanga, a indiqué vendredi 27 décembre que la RDC continue à recevoir les réfugiés venant de la Centrafrique, pour des raisons humanitaires, malgré la fermeture officielle de la frontière. Ces 50 000 réfugiés et autres ressortissants congolais revenant de la RCA sont pris en charge par le gouvernement congolais à travers la Commission nationale des réfugiés (CNR).

Selon le porte-parole du gouvernement, la frontière entre les deux pays a été fermée aussitôt que les débordements en Centrafrique avaient causés, il y a plusieurs semaines, la mort de quelques centaines de personnes.

Depuis, elle a été ouverte plusieurs fois au niveau du territoire de Zongo afin d’accueillir les populations fuyant les atrocités commises par les rebelles de l’ex-Seleka en RCA, a affirmé Lambert-Mende.

«Nous avons déployés une équipe de la commission nationale des réfugiés, CNR, qui relève du ministère de l’Intérieur. La police, également, a été déployée pour une surveillance beaucoup plus accrue. Notre ministre de l’Intérieur est descendu sur place pour superviser ce nouveau dispositif. De même que la police des frontières et la direction générale des migrations», a-t-il expliqué.

Le ministre des médias indique en outre que le déploiement, en RCA, d’un contingent des Forces armées de la RDC (FARDC), dans le cadre de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misca), devrait être achevé dans une dizaine de jours.

Par ailleurs, le gouvernement enquête sur les allégations de soutien accordé par des militaires ougandais aux rebelles ougandais ADF/Nalu, dans l’attaque de la localité de Kamango, dans le Nord-Kivu. Cette attaque avait finalement été repoussée par les FARDC.

Radio Okapi:

Copyright Radio Okapi