La MONUSCO met en garde le M23 contre les attaques répétées contre ses hélicoptères

Report
from UN News Service
Published on 28 Dec 2012 View Original

28 décembre 2012 – Deux hélicoptères de la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) ont essuyé des tirs mercredi dans la soirée, a annoncé la Mission, qui a confirmé la responsabilité du M23.

L'attaque a été perpétrée alors que les hélicoptères effectuaient un vol de routine de certification au Nord de Goma, l'un à partir de Kibumba et l'autre à partir de Kanyamahoro, deux localités sous contrôle du groupe rebelle armé. Ces hélicoptères de transport non armés sont couramment utilisés pour les évacuations médicales de personnels militaires et civils.

« C'est la deuxième fois que des hélicoptères de l'ONU sont délibérément pris pour cible par des éléments du M23 au cours du mois de décembre 2012 », précise le communiqué de la MONUSCO.

Ces attaques ont été signalées aux membres du Mécanisme Conjoint de Vérification (JVM) à Goma. « La Mission rappelle que les Casques bleus sont au service exclusif de la paix et que toute attaque contre eux constitue un crime de guerre. Les responsables de ces actes seront poursuivis et traduits en justice », précise le communiqué.