La Monusco finance la reconstruction du marché du quartier Kalinda à Beni

Beni, le 11 août 2017 – La Monusco, à travers sa section de Désarmement, Démobilisation, Rapatriement, Réintégration et Réinstallation des groupes armés étrangers (DDRRR), a financé la reconstruction du marché du quartier Kalinda, dans la ville de Beni, au Nord-Kivu.

La Section DDRRR a reconstruit ce marché dans le cadre de son programme de réduction de la violence communautaire (CVR). Le marché, inauguré vendredi 11 août, a couté 47 466 dollars américains. Ce projet vise à diminuer le niveau élevé de la violence locale et à augmenter, d’une manière générale, le niveau de sécurité et de stabilité dans toute la République Démocratique du Congo.

Au cours de la cérémonie d’inauguration, le représentant de la Section DDRRR, Alexander Pfeiffer, qui représentait également le chef de bureau de la Monusco à Beni, a tenu à rappeler que «la reconstruction du marché Kalinda représente un effort de DDRRR Beni pour renforcer l'économie locale et le marché du travail en créant des conditions favorables pour les vendeuses de marché indépendantes».

Et de poursuivre que «en offrant un emploi temporaire à des ex-combattants, des jeunes à risque et des femmes pendant la phase de construction, le projet a facilité l’intégration à la communauté locale des groupes cible du programme CVR. Le travail au sein du projet leur a aussi fourni des fonds de démarrage pour une activité de petite entreprise dans le futur».

Il faut préciser enfin que des stands de marché à des tarifs spéciaux ont été proposés aux femmes anciennement associés à des groupes armés, l’objectif ultime étant la réduction de la violence communautaire dans la ville de Beni.

Plusieurs interventions ont rythmé cette cérémonie, celle du bourgmestre de la commune de Mulekera, du représentant le maire de la ville, du président de la société civile, du partenaire d’exécution du projet : l’Association des femmes pour la nutrition à assise communautaire (AFNAC). Elles se résument, pour l’essentiel, en des remerciements à la Monusco, à travers sa section DDRRR, pour ce geste de générosité et le souhait que l’usage le plus bénéfique possible de cet ouvrage soit réalisé.

Alain Coulibaly