Katanga : le choléra fait 5 morts à Kipushi

Report
from Radio Okapi
Published on 11 Feb 2013 View Original

Cinq personnes ont succombé de l’épidémie de choléra sur une vingtaine de cas enregistrés, depuis une semaine, à la Prison centrale de Boma, à Kipushi dans le district du Haut-Katanga (Katanga).

Des sources carcérales indiquent que deux de ces victimes sont mortes en prison et trois autres au niveau de l’Hôpital de référence de Kipushi, où la prise en charge de l’épidémie est assurée.

Pour lutter contre la propagation du choléra à Kipushi, les autorités locales ont décidé notamment de réduire l’effectif de pensionnaires et de désinfecter la prison centrale de Boma.

Selon les mêmes sources, dix-neuf prisonniers ont été libérés le week-end dernier.

Il s’agit principalement des pécheurs, arrêtés dans les territoires de Kasenga et Pweto, pour avoir pratiqué la pêche pendant la période de la fermeture de cette activité au Katanga.

Parmi eux, treize Congolais ont été remis aux autorités du district du Haut-Katanga pour leur retour en famille, tandis que les Zambiens ont été accompagnés jusqu’à la frontière de Kasumbalesa pour faciliter leur retour au pays.

Plus de deux mille trois cents cas de choléra, dont soixante-seize décès, ont été enregistrés à Lubumbashi et dans plusieurs territoires du Katanga, du 2 décembre 2012 au 3 février 2013.

La prise en charge des malades se fait convenablement, ont indiqué plusieurs sources médicales. Elles ont toutefois insisté sur la nécessité de sensibiliser la population à observer les mesures d’hygiène et à consommer une eau potable.

Radio Okapi:

Copyright Radio Okapi